Ledjely.com
Accueil » SÉCURITÉ ROUTIÈRE : l’OBSERMU offre un dispositif de signalisation à l’école primaire de Touguiwondy
Actualités Sécurité

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : l’OBSERMU offre un dispositif de signalisation à l’école primaire de Touguiwondy

Dans le cadre de la célébration de la sixième Semaine mondiale des Nations-Unies pour la sécurité, sous le thème « La rue pour la vie, adoptons 30km/h en zones urbaines où les gens vivent, travaillent et s’amusent », l’Observatoire guinéen de la sécurité routière et de la mobilité urbaine (OBSERMU) a procédé, ce samedi 22 mai 2021, à la remise d’un dispositif de signalisation (verticale et horizontale) à l’école primaire de Touguiwondy, dans la commune de Matam, à Conakry.

C’est pour réduire les accidents de la circulation et assurer la sécurité des élèves et des encadreurs de cet établissement que l’Observatoire guinéen de la sécurité routière et la mobilité urbaine a installé un panneau de signalisation pour limiter la vitesse à 30km/h à côté de l’école, mais aussi des bandes blanches pour permettre aux élèves de traverser la route en toute sécurité.

Pour Mamoudou Keita, président de l’Observatoire guinéen de la sécurité routière et de la mobilité urbaine (OBSERMU), le choix de cette école parmi tant d’autres n’est pas fortuit. « Cette école n’est pas la seule exposée, mais elle l’est beaucoup plus parce qu’elle est à proximité d’un centre de négoce qui est Madina, avec un flux important de camions qui viennent charger ou décharger de marchandises. Cela fait que les élèves qui sont dans cette école sont exposés aux risques d’accidents. Donc, nous avons jugé utile d’aménager un passage piéton pour permettre la traversée sécurisée de ces enfants, mais aussi implanter deux panneaux de limitation de vitesse, en amont et en aval de l’établissement pour interpeller les gens afin qu’ils puissent diminuer la vitesse à l’approche de cet établissement », a-t-il expliqué.

Devant ce geste salutaire pour la sécurité des élèves sur cette corniche sud de la commune de Matam, très fréquentée notamment par les gros porteurs pour le marché de Madina, le directeur général adjoint de l’Agence guinéenne de la sécurité routière a promis d’installer des ralentisseurs (« dos d’ânes ») des deux côtés de passage de l’école, ainsi qu’au niveau d’autres écoles situées en bordure de la route à travers la ville. « Comme vous pourriez le remarquer, les gens ne respectent pas les panneaux [de signalisation]. Même arrivée au niveau des bandes blanches, ils ne s’arrêtent pas. Le seul moyen aujourd’hui de sécuriser nos enfants dans les écoles situées au bord de la route, c’est de mettre des ralentisseurs de vitesse des deux côtés », a fait remarquer Mamadou Dian Diallo.

Pour sa part, le représentant de l’Association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) a remercié l’ONG donatrice qui, selon lui, vient sauver la vie des élèves de cet établissement primaire. « Désormais, les risques d’accidents à proximité de l’école sont réduits, contrairement au temps passé où on pouvait enregistrer des accidents », a-t-il estimé.

Pour Alphonse Guilavogui, le directeur de l’école primaire de Touguiwondy, c’est un souci permanent que l’OBSERMU vient de régler : « Parce que les cas d’accidents sont récurrents sur cette rue. Il n’y a pas deux à trois semaines qui passent sans qu’un cas d’accident d’élève ne soit signalé. Donc, nous remercions sincèrement les initiateurs ».

En Guinée, nombreux sont des conducteurs d’engins qui ne connaissent pas l’utilité des bandes blanches sur la route. Pour le premier responsable de l’école primaire de Touguiwondy, il est temps de sensibiliser les enfants avant de traverser la route. « Une fois au bord de la route, nos élèves s’arrêtent aux extrémités de la bande blanche et attendent le gardien de l’école qui va, à son tour, utiliser le tricolore national pour les faire traverser. Donc, toutes les dispositions sont prises pour éviter les cas d’accidents chez les enfants de notre école », a-t-il rassuré.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM

MINES : c’est parti pour un atelier de formation de trois jours à l’intention des journalistes !

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : sept personnes décèdent après avoir consommé du tô

LEDJELY.COM
Chargement....