Ledjely.com
Accueil » SANCTIONS RÉCLAMÉES CONTRE 25 PERSONNALITÉS GUINÉENNES : « Il faut prendre la menace au sérieux », estime Dr Ousmane Kaba
Actualités Guinée Politique

SANCTIONS RÉCLAMÉES CONTRE 25 PERSONNALITÉS GUINÉENNES : « Il faut prendre la menace au sérieux », estime Dr Ousmane Kaba

Absent de la scène politique depuis un certain temps, Dr Ousmane Kaba, ancien conseiller et ministre chargé du Bureau de la stratégie à la Présidence de la République était l’invité de l’émission Mirador, diffusé sur les antennes de FIM FM, ce mercredi 26 mai 2021. Au cours de cette intervention, le leader du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) a réagi par rapport à la liste de 25 personnalités guinéennes menacées de sanctions par l’Union européenne pour leur rôle présumé dans les violences meurtrières au cours des manifestations politiques de ces derniers temps en Guinée.

S’exprimant sur la liste de 25 personnalités du régime du président Alpha Condé déposée par un groupe d’eurodéputés, afin que celle-ci prennent des sanctions à encontre pour les rôles que ces hauts responsables de Conakry auraient joués dans les violences enregistrées depuis 2010, Dr Ousmane Kaba a estimé qu’il faut prendre « la menace au sérieux ». « Car, a-t-il souligné, il y a des bonnes chances que ces propositions soient entérinées par l’ensemble du Parlement [européen] ».

« Tout est lié. Il faut éviter que notre pays régresse du point de vue de la démocratie. On ne peut pas faire tout ce qu’on veut chez soi (…) C’est parce que la justice est trop lente que ce groupe de députés du Parlement européen a fait cette proposition. Il y a des bonnes chances que ces propositions soient entérinées par l’ensemble du parlement. Et si c’est fait, cela s’impose à l’exécutif dans ce pays. Donc, il faut prendre la menace au sérieux (…) [Ce genre de proposition arrive] lorsque les droits de l’homme ne sont pas respectés dans un pays . [C’est pourquoi] je dis que ce n’est jamais à l’avantage du gouvernement en réalité. La pression internationale est réelle, il faut en tenir compte. Cela passe d’un point de vue politique comme ce problème de liste mais aussi il y a la pression économique qui va commencer. Déjà, la Guinée a perdu le Millenium Challenge de 500 millions de dollars. La preuve, le dernier sommet de Paris qui vient de se tenir [le président Alpha Condé n’était pas invité]. C’est quelque chose de plus important que les gens ne le pensent », a-t-il insisté.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

DECOUVERTE D’OR A GAOUAL : le ministre des Mines met en cause les études techniques

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM

MINES : c’est parti pour un atelier de formation de trois jours à l’intention des journalistes !

LEDJELY.COM
Chargement....