Ledjely.com

Accueil » Le ministère de la Justice offre plusieurs exemplaires de codes au Barreau de Guinée
A la une Actualités Guinée Justice

Le ministère de la Justice offre plusieurs exemplaires de codes au Barreau de Guinée

Le ministre de la Justice garde des Sceaux, représenté par le secrétaire général du département, a procédé ce vendredi 28 mai 2021 à la remise officielle d’un important lot d’exemplaires de codes au Barreau de Guinée. La cérémonie de remise a eu lieu au siège de l’Ordre des avocats de Guinée.

Il s’agit du Code civil,  du Code pénal, du Code de l’enfant et du Code de procédure pénale. Tous ces codes sont rédigés dans des livres d’une centaine de pages, des titres et de plusieurs articles et chapitres.

Parlant par exemple du Code de l’enfant, il est rédigé dans un livre de 369 pages et dans le premier chapitre, article 6, au sens du présent code, on entend par abus sexuel de l’enfant « la soumission de celui-ci par des contacts sexuels de toutes les personnes en situation d’autorité ou de confiance ou par toute personne à l’égard de qui il est en situation de dépendance ou par toute autre personne ».

Dans son chapitre II (des droits et devoirs de l’enfant) qui à son article 9, il est mentionné que « tout enfant, quels que soient son âge, son sexe, et ses capacités physiques ou intellectuelles, a droit à la vie ».

En présidant la cérémonie de remise de ces documents, Ibrahima Chérif Haidara, secrétaire général du ministère de la Justice garde des Sceaux, au nom de son ministre, a mis un accent sur l’apport de ces codes. « Les codes apportent beaucoup. Sans eux, les avocats ne peuvent pas travailler, sans eux les magistrats ne peuvent pas travailler. Ce sont les instruments essentiels pour les avocats et des magistrats, parce que tout est prévu dedans, tout est explicité-là dans de façons convaincantes. En remettant ces codes au Barreau de Guinée, l’objectif visé est avant tout la vulgarisation du droit. Tout ce qu’un avocat doit faire et dire est à l’intérieur. Il s’agit seulement d’interpréter », a-t-il indiqué.

Pour le directeur national de la législation au ministère de la Justice, « sans un travail laborieux, ces codes n’auraient par vu le jour. Les magistrats et les autres corps seront dotés au fur et à mesure parce que ce sont des personnes essentielles visées par la distribution de ces codes. Donc, sans les codes pratiquement les magistrats, les huissiers, les avocats, ne peuvent pas travailler. Et quand on les dote de ces codes, ça renforce leurs capacités. On les met dans les conditions d’exercer leur travail », a assuré Laminé Kaba.

Me Djibril Kouyaté, bâtonnier de l’Ordre des avocats de Guinée, a tenu à remercier avant tout le ministre de la Justice garde des Sceaux pour son implication personnelle dans la distribution de ces codes pour que le barreau puisse avoir le plus gros lot. « Monsieur le ministre de la Justice, étant un avocat, a compris, l’a exprimé que les codes ont pour destinataires premiers les avocats et ensuite les autres. Parce que les avocats sont ceux qui utilisent le plus les codes. Ils représentent pour les avocats des bréviaires. Le code est pour l’avocat ce que la houe et la daba sont pour le cultivateur. Donc, nous sommes très heureux d’avoir reçu ces codes qui seront utilement utilisés par les avocats », a-t-il déclaré.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM

APRES-ALPHA CONDE : Sékou Koundouno n’en a pas fini avec les promoteurs du 3ème mandat

LEDJELY.COM

Bientôt le Learning passport, une plateforme d’enseignement à distance pour l’éducation guinéenne

LEDJELY.COM

Des questions que ne devraient pas omettre les acteurs de la transition

LEDJELY.COM

CONAKRY : L’arrestation de l’ancien ministre Tibou Kamara confirmée

Ledjely.com
Chargement....