Ledjely.com
Accueil » AFFAIRE GNELOYE : Kadiatou Biro Diallo accuse le général Ibrahima Baldé, patron de la gendarmerie nationale
A la une Actualités Justice

AFFAIRE GNELOYE : Kadiatou Biro Diallo accuse le général Ibrahima Baldé, patron de la gendarmerie nationale

Suite à une plainte déposée contre lui par Kadiatou Biro Diallo – fille d’Elhadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale – pour injures publiques, Ousmane Gnelloy Diallo, très connu sur les réseaux sociaux par ses attaques virulentes envers l’opposition au régime du président Alpha Condé, a été reconnu coupable et condamné, entre autres, à cinq ans de prison ferme et au paiement de deux millions de francs guinéens d’amende par le Tribunal de première instance (TPI) de Dixinn. Au lendemain de cette décision, la plaignante a animé ce vendredi 4 juin 2021 une conférence de presse à la maison commune des journalistes à Kipé, dans la commune de Ratoma.

Au cours de son intervention, Kadiatou Biro Diallo, tout en se réjouissant du verdict rendu par le juge Alphonse Wright, a accusé le général Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, d’avoir cautionné ou parrainé les injures proférées par le sulfureux militant du RPG/Arc-en-ciel dont son père a été victime. « Les autorités judiciaires ont eu à faire leur travail. Donc, c’est aux services de sécurité de faire leur travail aussi. Qu’il soit en prison ou pas, ça n’engage que la sécurité. L’objectif de la plainte, c’est de laver l’honneur de mon père. Et je suppose que cet honneur a été lavé hier du fait que la justice a condamné [Gneloye] à cinq ans de prison ferme », s’est-elle réjouie.

Tout au long du procès, Ousmane Gnelloye ne s’est jamais présenté devant le tribunal. La Brigade de recherches de Kipé, chargée de l’interpeller et le conduire devant le juge, a indiqué pendant les débats qu’elle n’a pas pu retrouver le prévenu, qui se trouve être un militant très actif du parti du président Alpha Condé dont il se dit être le ‘ministre de la défense sur Facebook‘.

Alors qu’il était cité à comparaître dans cette affaire, comme témoin, le général Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, a brillé par son absence. Interrogée sur cette absence, la fille de l’ancien président de l’Assemblée nationale a déclaré être déçue de cette attitude. « Je ne pouvais pas imaginer une seule seconde que le général Baldé pouvait cautionner ou parrainer une personne qui a manqué du respect à mon père ou empêcher qu’une décision de justice soit exécutée par ses services au prix de son poste », a-t-elle dénoncé.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

VOL DE BÉTAIL : un bouvier assassiné, des graves accusations portées contre le préfet de Lola !

LEDJELY.COM

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

DECOUVERTE D’OR A GAOUAL : le ministre des Mines met en cause les études techniques

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM
Chargement....