Ledjely.com
Accueil » ENTAG NORD : abandonné, le cimetière du secteur Orange agressé par les ordures et les eaux de ruissellement
A la une Actualités Guinée Société

ENTAG NORD : abandonné, le cimetière du secteur Orange agressé par les ordures et les eaux de ruissellement

Le cimetière est un lieu de repos pour les morts mais ceux d’Entag nord, secteur Orange, dans la commune de Matoto ne reposent pas en paix. Le cimetière est dans un état insalubre, les morts cohabitent avec les ordures de toutes sortes et les eaux de ruissellement. C’est le constat amer fait par notre reporter sur les lieux lors de l’enterrement de notre confrère Sotigui Kaba.

Dans ce secteur, le seul cimetière qui accueille les morts est une ancienne carrière avant de devenir un dépotoir où à l’époque de la période coloniale on venait déverser les produits avariés avant de les incinérer, selon un habitant de ce secteur. D’ailleurs, aujourd’hui encore, le grand fossé que l’on aperçoit sur la photo ci-dessous, sert de dépôt d’ordures. Juste à côté, des morts y sont sont couchés. Par ailleurs, le cimetière dont le sort ne semble préoccuper personne, se situe à quelques microns des rails avec ce que cette proximité implique en termes de bruits assourdissants, surtout quand les trains passent. Sans clôture, le terrain servant de cimetière est également travers en longue de journée par des citoyens désireux de rejoindre l’autre côté des rails.

Et pendant la saison des pluies, ce sont les eaux de ruissellement qui envahissent le cimetière. « On imagine qu’à l’occasion, ces eaux emportent les restes de certains corps« , fait remarquer un observateur atterré par la négligence dont fait l’objet le lieu. Pour autant, les habitants continuent à y enterrer leurs proches. Le cimetière le plus proche se trouvant à Sonfonia T6.

Elhadj Kissima Sakho qui a pris part à l’enterrement de notre confrère ne cache pas son mécontentement : « Certains achètent des parcelles à trois milliards, mais ils n’achètent jamais une parcelle à 20 millions pour en faire un cimetière ». Or, pour lui, en raison de la symbolique à laquelle se rattache le cimetière, on ne devrait pas attendre l’intervention de l’Etat. « C’est aussi le problème de tout croyant ». Et pour ce qui est du cimetière d’Enta, sa sentence est sans appel: « On ne doit pas enterrer un être humain ici, parce que ce n’est pas un bon cimetière, il ne répond à aucun critère d’un cimetière.  Les habitants de ce quartier doivent chercher un autre endroit pour en faire un cimetière, mais pas celui-là.  Respectons les morts ». « Un cimetière doit normalement être clôturé, un cimetière c’est là où les morts sont protégés.  Mais si un cimetière est abandonné de la sorte, c’est pitoyable, c’est honteux« , poursuit l’imam.

Face à cette situation, des habitants d’Entag nord secteur Orange lancent un appel au gouvernement et aux personnes de bonnes volontés de leur venir en aide afin d’aménager leur cimetière à défaut de trouver un autre endroit plus approprié.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GUINÉE : une vaste campagne de sensibilisation contre la fraude aux examens nationaux

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : un aveugle impliqué dans un crime contre un enfant à Soulouta

LEDJELY.COM

« Quand vous êtes atteint de l’albinisme, on vous relègue au second rang », dénonce un albinos

LEDJELY.COM

KANKAN : un collégien poignardé lors d’une rixe entre bandes rivales

LEDJELY.COM

Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant ou les 30 ans de l’instrument africain !

LEDJELY.COM

MOIS DE L’ENFANT : la réintégration des enfants en conflit avec la loi parmi les priorités du gouvernement guinéen (Hadja Aïssata Daffé)

LEDJELY.COM
Chargement....