Ledjely.com
Accueil » Oyé Guilavogui explique enfin son refus d’occuper le ministère de l’Élevage
Actualités Environnement Guinée Politique

Oyé Guilavogui explique enfin son refus d’occuper le ministère de l’Élevage

Jusque-là, les raisons du refus d’accepter le poste de ministère de l’Elevage par Oyé Guilavogui étaient méconnues du grand public. Eh bien, le principal concerné vient de lever toutes équivoques et donne les raisons qui l’ont motivé à renoncer au poste, désormais occupé par Roger Patrick Milimouno, alors que celui-ci avait été déjà nommé au poste de ministre de l’Environnement, qui est finalement occupé par Oyé Guilavogui.

En effet, c’est le 27 mai 2018, dans la perspective de la composition du nouveau gouvernement dirigé par Ibrahima Kassory Fofana, que le ministre Oyé Guilavogui avait bénéficié du décret le nommant à la tête du ministère de l’Elevage. Sauf que, le natif de Kindia a dit niet au chef de l’État et a refusé le poste en question.

Lors de son passage dans l’émission ‘On refait le monde‘, ce mardi sur les antennes de Djoma Média, l’actuel ministre de l’Environnement s’est exprimé publiquement pour la première fois sur le sujet.

Tout d’abord, Oyé Guilavogui rassure que son refus d’aller au ministère de l’Elevage a été motivé par une décision d’Aboubacar Sylla, qui en retour avait également refusé le poste du département de l’Elevage, au profit de celui des Transports, alors que c’est M. Guilavogui qui était pressenti à être reconduit dans ses fonctions. « J’étais pressenti d’être confirmé à mon poste de ministre des Transports. J’avais même reçu les félicitations de la commission qui avait été mise en place à l’époque », dit-il en amont, avant de préciser que c’est Aboubacar Sylla en premier qui avait été nommé à ce poste mais que celui-ci l’a refusé. « A mon tour, j’ai dit non, je suis un Forestier, je suis loin des bœufs », tranche-t-il.

Mais pour Oyé Guilavogui, sa nomination à la tête du ministère de l’Environnement, contrairement au refus d’accorder les mêmes faveurs à Mouctar Diallo, ancien ministre de la Jeunesse, relèverait du principe de légitimité qui lui est reconnue pour l’ensemble des efforts consentis aux côtés du RPG/Arc-en-ciel depuis 2010. « Mouctar venait d’arriver quand même ! Il a fait combien de temps au gouvernement ? Il est venu alors que ce régime, s’était déjà installé et il venait d’ailleurs », conclut-il.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

DECOUVERTE D’OR A GAOUAL : le ministre des Mines met en cause les études techniques

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM

MINES : c’est parti pour un atelier de formation de trois jours à l’intention des journalistes !

LEDJELY.COM
Chargement....