Ledjely.com
Accueil » SADEN : c’est parti pour l’édition 2021
A la une Actualités Economie Entrepreneuriat Guinée

SADEN : c’est parti pour l’édition 2021

La troisième édition du salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) s’est ouverte ce mercredi, 09 juin sous le thème : « entrepreneuriat à l’épreuve de la Covid-19 ». C’est la ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux. Cérémonie à l’issue de laquelle quatre plénières ont été animées au compte de cette première journée.

Intervenant en pleine crise liée à la Covid-19, Sékouba Mara, le président de Comité d’organisation dit de cette troisième édition du Salon des entrepreneurs qu’elle se donne pour vocation d’offrir des pistes de réflexion et de développer des ateliers de formation afin de faire de la crise sanitaire du Covid-19, une réelle opportunité pour les entrepreneurs et un moyen de renforcement des capacités des entrepreneurs locaux.  Mais au-delà, l’initiative de la tenue du Saden en tant que telle, selon lui, est à saluer. D’autant que les avantages se rattachant au Saden sont nombreux. A l’en croire, en effet, le Salon offre « un espace où des experts venant de l’Afrique et du monde partagent des expériences où des talents, des jeunes porteurs de projets qui ont réussi viennent partager des expériences. Ce que le SADEN permet c’est l’aide au financement ». A titre d’illustration, révèle-t-il, les deux précédentes éditions ont pu aider à mobiliser, en termes d’accompagnement de la part des partenaires plus d’un milliard GNF.

Du côté du gouvernement, on a également une haute estime du SADEN. Les autorités voient en particulier dans l’organisation de ce salon un espace de rencontre qui leur permet de s’adresser au monde des entrepreneurs. « Le SADEN offre une opportunité au gouvernement de s’exprimer, d’informer ces entrepreneurs des opportunités de formation qui pourront leur permettre dans l’avenir d’entreprendre et de se prendre en charge et aussi leur rappeler les différents défis », déclare ainsi, la ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.  Et selon Zenab Nabaya Dramé, c’est là la raison pour laquelle le gouvernement fait le choix d’accompagner les initiateurs du salon.

Il est à préciser qu’à l’instar des précédentes éditions, cette année encore, dans le cadre d’un concours organisé à cet effet, le SADEN récompensera des concepts et projets novateurs proposés par des entrepreneurs ou aspirants entrepreneurs pour contribuer à la lutte contre la covid-19.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GUINÉE : une vaste campagne de sensibilisation contre la fraude aux examens nationaux

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : un aveugle impliqué dans un crime contre un enfant à Soulouta

LEDJELY.COM

« Quand vous êtes atteint de l’albinisme, on vous relègue au second rang », dénonce un albinos

LEDJELY.COM

KANKAN : un collégien poignardé lors d’une rixe entre bandes rivales

LEDJELY.COM

Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant ou les 30 ans de l’instrument africain !

LEDJELY.COM

MOIS DE L’ENFANT : la réintégration des enfants en conflit avec la loi parmi les priorités du gouvernement guinéen (Hadja Aïssata Daffé)

LEDJELY.COM
Chargement....