Ledjely.com

Accueil » A peine entamé, Mamadou Sylla décèle des couacs dans la conduite du dialogue politique
A la une Actualités Guinée Politique Société

A peine entamé, Mamadou Sylla décèle des couacs dans la conduite du dialogue politique

Le dialogue politique et social a démarré mercredi dernier à Conakry, soit quelques semaines après la nomination du secrétaire permanent du Cadre de dialogue politique et social, Fodé Bangoura. C’est le secteur des transports qui a ouvert le bal. Mais à peine entamé, le chef file de l’opposition à l’Assemblée nationale dénonce des défaillances dans la tenue de ce dialogue.

Mamadou Sylla estime en effet que le Cadre permanent du dialogue politique et social n’est pas encore totalement meublé et un dialogue sérieux ne peut pas avoir lieu si cette première condition n’est pas remplie. Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, ce vendredi, l’opposant « modéré » s’est interrogé sur l’indépendance de Fodé Bangoura qui, a-t-il estimé, pourrait être téléguidé par Alpha Condé. Extrait de son intervention…

« J’avoue que le cadre de dialogue permanent qui a été créé par le président de la République a outrepassé parce qu’on ne peut pas commencer le dialogue à partir du moment où il n’y a pas des cadres, des membres pour le dialogue, qui ne sont pas encore au complet. Le décret a bien dit que ce sont neuf membres qui doivent composer ce cadre de dialogue, on a parlé de deux personnes issues de l’opposition, deux personnes de la mouvance, deux du côté de la société civile, un de l’Assemblée nationale, un de la Primature et un de la Présidence de la République. On a beaucoup souhaité bon vent au secrétaire permanent, mais j’avoue que la façon dont ça démarre, je ne sais pas s’il est téléguidé par le président, s’il lui donne une feuille de route. Alors que dans un dialogue, c’est pour tout le monde. Je crois que tout ça doit être corrigé avant de commencer le dialogue », a déclaré le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG).

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

« Pourquoi ils nous ont violées… », une victime témoigne à visage découvert

LEDJELY.COM

SIGUIRI : un détenu se donne la mort par pendaison

LEDJELY.COM

REOUVERTURE DES CLASSES : le casse-tête des parents d’élèves

LEDJELY.COM

GUINEE : le Président, le fils prodige et la chute inattendue

LEDJELY.COM

CARBURANT : la baisse ne se répercute pas encore sur le transport

LEDJELY.COM

GUINEE : Douze ans après le massacre du stade, encore plus d’incertitude pour la justice suivant le récent coup d’État

LEDJELY.COM
Chargement....