Ledjely.com

Accueil » TPI DE MAFANCO : Ismaël Condé nie en bloc les accusations formulées contre sa personne
A la une Actualités Justice Politique

TPI DE MAFANCO : Ismaël Condé nie en bloc les accusations formulées contre sa personne

Poursuivi pour « escroquerie, entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés, les concessions et d’égalité de service public et complicité », à la requête de Sékou Kaba, le procès d’Ismaël Condé, premier vice-maire de la commune de Matam, s’est ouvert ce lundi 21 juin 2021 au Tribunal de première instance de Mafanco (TPI) de Mafanco.

Après neuf mois de détention préventive à la Maison d’arrêt de Conakry, située dans le quartier Coronthie, dans la commune de Kaloum, le prévenu – un ancien transfuge du RPG/Arc-en-ciel désormais membre du bureau politique national de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), s’est présenté au box des accusés vêtu d’une tenue traditionnelle de couleur bleue.

Interrogé par le juge pour le premier chef d’accusation à savoir : escroquerie, entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats, l’élu local de Matam a rejeté en bloc les accusations dont il fait l’objet. « Je ne reconnais pas les faits. Mon rôle de vice-maire ne me permet pas d’attribuer un marché. Je ne suis ni signataire, ni attributaire, encore moins bénéficiaire du contrat », s’est-il défendu à la barre, avant de préciser que seul le maire est habilité à signer et attribuer un marché.

Selon sa défense assurée par Me Salifou Béavogui, il sera également jugé pour un second chef d’accusation dont « offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre public », entre autres.

Affaire à suivre…

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

TRANSITION EN GUINEE : Le CNRD se précipite selon Souleymane Bah

Ledjely.com

CORRUPTION : Zenab Nabaya passera-t-elle enfin à la barre ?

LEDJELY.COM

CCI du CAMES 2021 : l’UGANC a fait 100% d’admis !

LEDJELY.COM

TIBOU KAMARA : « C’était très grave de l’arrêter la nuit »

LEDJELY.COM

Cette lettre ouverte jadis adressée au CNDD

LEDJELY.COM

ISSAKA SOUARE : « Certaines sanctions de la CEDEAO sont prématurées (…) mais il faut éviter la confrontation »

LEDJELY.COM
Chargement....