Ledjely.com

Accueil » FISCALITÉ DANS LE SECTEUR INFORMEL : Tibou Kamara préside l’ouverture du Centre de gestion agréé de Matoto
Actualités Commerce Société

FISCALITÉ DANS LE SECTEUR INFORMEL : Tibou Kamara préside l’ouverture du Centre de gestion agréé de Matoto

Après les Centres de gestion agréés (CGA) de Matam, Ratoma, le ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes entreprises, accompagné de son homologue du Budget, a procédé ce mercredi 23 juin, à l’inauguration du Centre de gestion agréé de Matoto, sis au quartier Sangoyah, en présence des autorités communales de Matoto.

Dans sa communication, le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Tos Camara, a déclaré que « cette initiative augure un grand espoir de voir l’amélioration des conditions d’épanouissement des opérateurs économiques évoluant dans la commune de Matoto. Il est incontestablement un moyen favorable pour la mobilisation et la sécurisation des recettes fiscales, véritable levier du développement économique du pays ».

Une occasion pour lui d’exhorter l’ensemble des opérateurs économiques, commerçants, évoluant dans l’informel, groupement d’intérêt économique d’accepter d’adhérer aux CGA pour atteindre leurs objectifs pour devenir performants.

Pour Aboubacar Camara, administrateur général du CGA de Matoto, les groupements économiques à l’instar des CGA de Matam et de Ratoma se fixent pour objectifs de regrouper les exploitants des petites et moyennes entreprises évoluant dans le commerce, l’artisanat, l’agriculture et l’industrie en apportant une assistance technique aux adhérents en quantité (gestion, formation, information), en travaillant à l’amélioration du climat de confiance avec les adhérents et les partenaires, fournisseurs, banques, administration fiscale. « En atteignant cet objectif, nous contribuons à résoudre l’un des paradoxes de l’économie guinéenne, d’avoir un secteur informel plus important et dénominateur que le secteur formel », a-t-il souligné.

Prenant la parole, le ministre du Budget a rappelé que les centres de gestion agréés ont été initiés, institués dans le but d’organiser les petites et moyennes entreprises à travers un décret le 17 février 2017. « Les CGA sont des structures spécialisées d’accompagnement de la petite et moyenne entreprise et ont principalement pour objectifs de favoriser la bonne gestion des entreprises et la tenue de comptabilité transparente et rigoureuse, favoriser l’accès aux crédits, contribuer au développement des activités des entreprises adhérentes, encourager le civisme fiscal, renforcer les compétences des dirigeants des PME. Pour promouvoir la création des centres de gestion agréés et inciter les petites et moyennes entreprises et industrie à y adhérer, des avantages fiscaux importants sont accordés, à savoir le versement forfaitaire des salaires et la taxe d’apprentissage sont exonérés pendant les trois premières années. L’impôt sur les bénéfices est totalement exonéré pendant les trois premières années. Pour les adhérents, ils bénéficient des avantages suivants : un abattement des impôts sur le bénéfice de 50% pour les premières années et 25% à  partir de la quatrième année (…) Une exonération du montant de l’impôt minimum forfaitaire sur les trois premières années, une exonération de versement forfaitaire sur les salaires pendant les trois premières années », a annoncé Ismaël Dioubaté, ajoutant que tout sera mis en œuvre pour accélérer et identifier l’implantation des centres de gestion agréés dans tout le pays.

Présidant cette cérémonie au nom du Premier ministre, chef du gouvernement, le ministre Tibou Kamara a déclaré qu’à « l’image du ministère Budget, le gouvernement est résolument engagé dans la transformation économique et sociale de la Guinée. Je voudrais vous dire que la formalisation dont il est question aujourd’hui représente beaucoup plus d’opportunités pour leur croissance que des contraintes que certains peuvent soulever et qui constitue la crainte à passer de l’informel au secteur formel ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

« Pourquoi ils nous ont violées… », une victime témoigne à visage découvert

LEDJELY.COM

SIGUIRI : un détenu se donne la mort par pendaison

LEDJELY.COM

REOUVERTURE DES CLASSES : le casse-tête des parents d’élèves

LEDJELY.COM

GUINEE : le Président, le fils prodige et la chute inattendue

LEDJELY.COM

CARBURANT : la baisse ne se répercute pas encore sur le transport

LEDJELY.COM

GUINEE : Douze ans après le massacre du stade, encore plus d’incertitude pour la justice suivant le récent coup d’État

LEDJELY.COM
Chargement....