Ledjely.com
Accueil » UFDG/PASSEPORTS CONFISQUÉS : le TPI de Mafanco se déclare incompétent, l’avocat du parti promet des nouvelles actions !
A la une Actualités Justice Politique

UFDG/PASSEPORTS CONFISQUÉS : le TPI de Mafanco se déclare incompétent, l’avocat du parti promet des nouvelles actions !

Le Tribunal de première instance (TPI) de Mafanco s’est déclaré incompétent, vendredi 25 juin 2021, dans l’affaire concernant la confiscation de passeports de cadres de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) qui oppose le parti de Cellou Dalein Diallo aux ministères de la Sécurité et de la Justice. Le principal parti de l’opposition au régime du président Alpha Condé avait saisi ce tribunal pour tenter de récupérer les documents de voyage de plusieurs de ses cadres. Il s’agit des passeports de Cellou Dalein Diallo, l’épouse  de celui-ci, Hadja Halimatou Dalein Diallo, et Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de la formation politique.

Pour l’avocat de l’UFDG, cette décision du tribunal est injuste. Me Salifou Béavogui dit constater que lorsque c’est l’UFDG qui demande justice, les tribunaux se déclarent toujours incompétents. Au même moment, la justice se met en action dès qu’il y a un dossier qui concerne le parti ou ses cadres. « Nous nous rendons compte désormais que tout ce qui concerne l’UFDG, dès lors que c’est le parti, son président ou ses militants qui sont demandeurs en action, les cours et tribunaux se déclarent subtilement incompétents. Ce qui est extraordinaire et inacceptable ! Et pendant ce temps, chaque fois qu’une action concerne les militants, sympathisants et les dirigeants de l’UFDG, la machine judiciaire est toujours compétente à contrario, ou à l’inverse elle agit promptement, rapidement ; donc, il y a toujours du deux poids deux mesures. Cette décision intervenue n’est pas conforme à la loi », a dénoncé l’avocat qui promet des nouvelles actions dans les prochains jours.

Le président de l’UFDG, Cellou Dalein, a été contraint à deux reprises de rebrousser chemin à l’aéroport international de Conakry-Gbessia. La dernière fois remonte au 16 mars 2021 à l’orée des obsèques de l’ex-Premier ministre Ivoirien, Hamed Bakayoko, où il devait prendre la parole au nom de l’International libéral dont il assure la vice-présidence. Au cours de ce blocage, le principal adversaire du président Alpha Condé a vu son passeport se faire confisquer par les services de sécurité.

Quant au vice-président du parti, les faits se sont déroulés exactement deux mois après, le 15 mai dernier. Fodé Oussou Fofana qui avait rendez-vous avec son médecin a lui aussi été contraint de rebrousser chemin alors qu’il se rendait en France pour des soins.

Hawa Bah

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....