Ledjely.com
Accueil » DEVELOPPEMENT LOCAL : l’ANAFIC renforce les capacités des journalistes
ActualitésDécentralisationMédias

DEVELOPPEMENT LOCAL : l’ANAFIC renforce les capacités des journalistes

La deuxième session de l’atelier de formation des journalistes sur la décentralisation et le développement local a débuté ce lundi 28 juin 2021 dans un réceptif hôtelier à Somaya, dans la commune urbaine de Coyah. Cette formation financée par l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC) s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes et animateurs dans la politique de décentralisation et du développement local en Guinée.

Les journalistes ayant participé à cette première journée de formation ont suivis une séance d’explication de fond en comble sur l’historique, les missions et les enjeux du processus de développement local, appuyé par l’ANAFIC.

Aboubacar Sylla, chef de la division planification par intérim à la Direction nationale du Développement local, au ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, est l’un des formateurs. Selon lui, cet atelier permet « d’édifier nos journalistes sur tout ce qui se passe dans les collectivités locales », notamment sur « comment les instruments de financements [de l’ANAFIC] sont utilisés dans les communes » et “pour comprendre l’organisation et le fonctionnement de ces collectivités, mais aussi comprendre le texte juridique qu’est le Code des collectivités locales qui décrit toutes les activités que les communes doivent mener ».

Cette politique de décentralisation a été adoptée le 22 décembre 1985, peu après la prise du pouvoir par le régime militaire du feu général Lansana Conté. Elle consiste à faire participer les populations à la gestion des affaires publiques. C’est dans ce cadre que l’ANAFIC, comme plusieurs autres partenaires financiers, apporte un appui financier à ces collectivités locales dans le but de créer un développement local.

Mamadouba Camara, correspondant régional de l’Agence guinéenne de presse (AGP), est l’un des journalistes qui ont pris part à cette formation. Il se réjouit de cette première journée de formation et affirme avoir appris beaucoup de choses sur l’ANAFIC « qui vont désormais nous permettre de peaufiner nos articles de presse liés au développement local, surtout aux infrastructures réalisés par l’ANAFIC. Nous espérons avoir beaucoup d’autres stratégies et de techniques rédactionnelles pour servir nos auditeurs et nos lecteurs », a-t-il confié.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....