Ledjely.com

Accueil » Cellou Dalein dénonce un « manque de solidarité » de la part de « certains opposants »
Actualités Guinée Politique

Cellou Dalein dénonce un « manque de solidarité » de la part de « certains opposants »

Les comportements et attitudes de certains leaders politiques se revendiquant de l’opposition ne conviennent pas au leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Cellou Dalein Diallo dénonce même un « manque de solidarité » à l’égard de son parti et de ses militants de la part de « certains opposants ». Il l’a dit chez nos confrères de Guineematin, précisément dans le tout premier numéro de l’émission la ‘’Grande interview’’ initiée par ces derniers. Il en était en effet l’invité ce samedi 3 juillet 2021.

Certes, « nous n’avons pas à juger le comportement d’un parti, chaque parti garde sa souveraineté », dit Cellou Dalein Diallo au micro de nos confrères. Pour autant, estime-t-il : « Les exactions que nous subissons, les violations des droits humains dont nos militants sont l’objet sont parfois ignorées par certains qui sont dans l’opposition ». « Cette solidarité manque parfois », enfonce-t-il même. Or, cette attitude-là, aux yeux du président de l’UFDG, est aux antipodes des valeurs qui doivent guider un leader qui se revendique d’une opposition. « Je pense que c’est un devoir patriotique de dénoncer chaque fois que les droits de l’homme sont violés, quelle que soit la victime, quel que soit le parti auquel appartiennent les victimes. Parce que lorsqu’on est dans l’opposition, lorsqu’on n’est même pas dans un parti politique, on doit œuvrer pour la défense de ces valeurs-là. Et lorsqu’elles sont violées par le pouvoir en place, quand on est opposant, on doit s’empresser de condamner énergiquement cette violation des règles et principes de la démocratie ou des droits de l’homme », déclare-t-il en effet.

Est-ce la réponse de Cellou Dalein Diallo à la constitution, depuis quelques semaines, de différentes coalitions se revendiquant de l’opposition et dont son parti ne fait pas partie ? Il convient de souligner que c’est en réponse à une question des journalistes qui voulaient savoir si dans l’éventualité de la reprise des manifestations, l’UFDG entendait faire appel notamment au Pades de Dr. Ousmane Kaba ou au BL de Dr. Faya Millimono, que Cellou Dalein Diallo a tenu ces propos. Tout de même, au cours du même entretien, l’ancien premier ministre a indiqué qu’à ses yeux, Sidya Touré, Aliou Bah et Lansana Kouyaté demeuraient des opposants relevant encore du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Un mouvement dont son parti n’est plus membre, depuis son choix de prendre part à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Ledjely.com

Articles Similaires

Guinée : Voici ce que les personnes vivant avec le handicap attendent du CNRD

Ledjely.com

URGENT : la CEDEAO prononce des sanctions ciblées contre les membres du CNRD

LEDJELY.COM

GUINEE: les autorités sanitaires déclarent la fin de la fièvre Marburg

Ledjely.com

Contenu local, respect des normes environnementales, transformation des matières,… Les exigences de Mamady Doumbouya à l’égard du secteur minier

LEDJELY.COM

Des projets miniers sont-ils menacés ? Le président de la chambre des Mines répond

LEDJELY.COM

CONCERTATIONS NATIONALES : revoilà Mamady Youla

LEDJELY.COM
Chargement....