Ledjely.com
Accueil » GBESSIA-MARCHÉ : ce que risque, devant la justice, le jeune accusé de zoophilie
A la une Actualités Faits-divers Justice Société

GBESSIA-MARCHÉ : ce que risque, devant la justice, le jeune accusé de zoophilie

Interpellé la semaine dernière à Gbessia-Cité 2, dans la commune de Matoto, pour zoophilie sur une chienne, Mohamed S. pourrait être condamné conformément aux dispositions des article 1 008 et 274 du Code pénal guinéen, qui sanctionne les pratiques sexuelles sur des animaux suivi d’un mauvais traitement.

Si toutefois il est reconnu coupable de l’acte à lui imputé, le jeune homme de 19 ans pourrait être condamné au paiement d’une amende de 400 000 francs guinéens, selon l’article 1 008 du code.

Outre l’article 1 008, le prévenu pourrait être également poursuivi par rapport à l’article 274 du Code pénal qui dispose que « tout acte impudique ou contre nature commis avec un individu de son sexe ou avec un animal, est puni d’un emprisonnement de 6 mois à 3 ans et d’une amende de 500 000 à 1 million de francs guinéens ».

Reste à savoir quelle suite sera donnée à l’affaire. Dossier à suivre…

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

La date de l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre « sera connue le 6 septembre prochain »

LEDJELY.COM

CHAN 2023 : voici la liste du Syli local pour les éliminatoires du second tour

LEDJELY.COM

FNDC et Cie : quand le souci de l’intérêt collectif semble conduire les actes de quelques-uns

LEDJELY.COM

« Nous avons l’impression que les agents qui agissent sur le terrain avaient cette liberté d’utiliser les armes à feu », déplore Alseny Sall de l’OGDH

LEDJELY.COM

URGENT : Me Ismaël Konaté présente ses excuses au barreau de Guinée

LEDJELY.COM

MINES : Yakhouba Kourouma donne les contours du prix de référence pour la vente de la bauxite en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....