Ledjely.com
Accueil » Les mots d’Ismaël Condé, après sa condamnation à plus de trois ans de prison ferme
ActualitésJusticePolitique

Les mots d’Ismaël Condé, après sa condamnation à plus de trois ans de prison ferme

Après avoir été condamné à trois ans et quatre mois de prison ferme et au paiement d’une amende de 30 millions de francs guinéens, pour “offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à la disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre public, injures menaces commis par le biais d’un système », Ismaël Condé s’est exprimé sur son procès qui vient de connaitre son épilogue.

A l’entame de ses propos, le vice-maire de Matam s’est d’abord félicité d’avoir été “blanchi des accusations d’escroquerie, de complicité et d’entrave (…) Car dans ce procès, c’est mon honneur et ma réputation qui étaient en jeu ». Mais sa joie est écornée par la sentence dans l’autre affaire, relative à ses engagements politiques. “Je suis très peiné d’être condamné pour des accusations d’injures, d’offense sur la personne du chef de l’Etat. Je ne suis pas un homme qui utilise les injures et les offenses pour faire passer ses idées. Surtout que mon opposition avec le président de la République ne se situe pas au niveau de sa personne physique. Ce qui m’oppose aujourd’hui à lui, ce sont des principes et des valeurs démocratiques auxquels nous avons tous souscrit dans un passé récent », a-t-il assuré.

Cependant, Ismaël Condé a tenu à présenter au président Alpha Condé ses “excuses », en s’adressant à lui en ces termes : “Si par mes publications sur les réseaux sociaux, il est arrivé que je vous offense et vous injurie, sachez que ce n’était nullement pas l’expression d’une volonté manifestée. De ce fait, mettez ça dans le cadre d’une faute de jeunesse. Je me répands en vous présentant mes sincères excuses pour ces injures et offenses ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM

Youssouf Konaté, sage de Kankan : « S’il y a entente entre Peuls et Malinkés, … »

LEDJELY.COM
Chargement....