Ledjely.com
Accueil » La région de N’Zérékoré présentera 64 410 candidats aux différents examens nationaux cette année
Actualités Education Guinée Forestière

La région de N’Zérékoré présentera 64 410 candidats aux différents examens nationaux cette année

Les examens nationaux session 2021 démarrent par le baccalauréat unique le 22 juillet prochain. Dans la région administrative de N’Zérékoré, 64. 410 candidats sont retenus selon l’inspecteur régional de l’éducation.

A quelques jours du coup d’envoi de ces examens nationaux, Amara Condé, inspecteur régional de l’éducation de N’Zérékoré, a fait le point de la situation des candidats de sa région. De l’examen d’entrée en 7ème année au BAC en passant par le brevet d’études du premier cycle (BEPC), Amara Condé a donné toutes les statistiques. 36. 193 élèves dont 14. 580 filles sont candidats à l’examen d’entrée en 7ème année dans la région. A cet effet, 145 centres sont aménagés précise Amara Condé.

Parlant du BEPC, le premier responsable de l’éducation dans la région administrative de N’Zérékoré annonce qu’à ce niveau, « il y a 19. 875 candidats pour un total de 6. 927 filles. Ces candidats seront répartis dans 66 centres d’examens dans les six préfectures de la région », précise Amara Condé.

Pour le baccalauréat unique, la région présente 8. 342 candidats dont 2. 475 filles. « Ils seront répartis dans 29 centres mais uniquement dans les chefs-lieux des préfectures. Pour les trois examens confondus, nous avons un effectif total de 64. 410 candidats dont 23. 982 filles », détaille l’inspecteur régional de l’éducation de N’Zérékoré.

Par ailleurs, Amara Condé a dans sa communication mis l’accent sur la nouveauté apportée. « Si d’habitude on commençait les examens avec l’examen d’entrée en 7ème année, cette année on commence par le bac. Et pour une question de sécurisation de ces évaluations de nos enfants surtout ceux qui feront le bac, cet examen ne se tiendra que dans les chefs-lieux des préfectures. C’est à dire les centres du bac ne seront que dans les villes. Rien ne se fera dans les sous-préfectures. J’invite donc les candidats à être les premiers acteurs de sécurité pour le bon déroulement de ces examens », a-t-il lancé.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

SIMANDOU : le Collectif des organisations de la société civile pour la défense des communautés soulève des préoccupations et formule des recommandations

LEDJELY.COM

Et pourtant, les sanctions de la CEDEAO ne sont pas sans effet

LEDJELY.COM

Les tueries le long de l’Axe s’invitent dans une plénière du CNT

LEDJELY.COM

BOKE : la route en piteux état

LEDJELY.COM

ACCIDENT DE KOUROUSSA : le chauffeur écope cinq ans d’emprisonnement

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : Charles Wright donne des assurances…

LEDJELY.COM
Chargement....