Ledjely.com

Accueil » EXAMENS NATIONAUX : une synergie mise en place à Kankan pour accompagner le ministère de l’éducation
Actualités Education Haute-Guinée

EXAMENS NATIONAUX : une synergie mise en place à Kankan pour accompagner le ministère de l’éducation

Après avoir demandé l’annulation des examens nationaux dans la région administrative de Kankan, l’année dernière à cause des supposées importantes fraudes qui y auraient été enregistrées, le premier responsable de l’ONG GIVING WAY change de tactique cette année. Il a décidé cette fois-ci de lancer avec plusieurs autres organisations de la société civile une vaste campagne de sensibilisation à destination des candidats, mais aussi des éducateurs et des parents d’élèves autour du slogan ‘Bac sans phone’ ; alors que les premières épreuves seront lancées ce jeudi 22 juillet 2021 sur l’ensemble du territoire national.

C’est Bangaly Sylla, lui-même, qui a donné l’information lors d’un entretien accordé au Djely, à travers son correspondant en Haute-Guinée. Dans cet entretien, l’activiste est d’abord revenu sur le travail réalisé l’année dernière par sa structure. « On a constaté qu’il y avait beaucoup de fraudes dans le déroulement du BAC. Spécialement en 2020, on a décidé d’écrire à l’Inspection régionale [de l’Education de Kankan] mais sans succès. On a porté plainte contre X sans avoir gain de cause. On a pris tous les risques sur nous mais on n’a pas été entendus. Toutefois, le dernier rapport du ministère prouvant le niveau de corruption dans la région nous a réconforté. C’est totalement incroyable qu’une ville comme Siguiri, ma ville natale, ait un taux d’admission au Bac de 92% », a-t-il fait remarquer.

Poursuivant, l’activiste de la société civile a dévoilé les projections de cette année. « Vu l’ampleur du travail abattu, on s’est dit qu’il fallait proposer quelques solutions à ce problème qui s’est nationalisé. D’où la mise en place d’une synergie des ONG pour une éducation de qualité en Guinée. Nous sommes en train de sensibiliser et de conscientiser les élèves, les parents d’élèves et les éducateurs autour du slogan #BacSansPhone. Car si nos élèves entrent dans les universités avec l’appui des téléphones, cela signifie que l’avenir ne nous rassure pas », a insisté Bangaly Sylla.

Pour les examens nationaux de cette année, l’ONG GIVING WAY qui est également représentée à N’Zérékoré et Kindia compte accompagner le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation pour un bon déroulement des examens nationaux. « L’année dernière, on a porté plainte contre X. Mais cette année, ça sera contre une personne physique. Car toutes les dispositions pour déceler les usines de fraudes sont prises », a-t-il assuré.

Michel Yaradouno kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Adèle Camara fixe ses priorités

Ledjely.com

FEGUIFOOT : Thierno Saidou Diakité, entre satisfaction et regret après la mise en place du CONOR

Ledjely.com

Analyse des premières mesures économiques annoncées par le gouvernement

LEDJELY.COM

Les bases de la future société guinéenne, d’après l’analyste Amadou Sadjo Barry

LEDJELY.COM

Retour des biens culturels spoliés en Afrique (…) quelle partition pour la Guinée ?

Ledjely.com

FEGUIFOOT : la FIFA met en place un comité de normalisation

Ledjely.com
Chargement....