Ledjely.com
Accueil » BAC 2021 : « Tout candidat pris en fraude sera passible à de graves problèmes », met en garde l’IRE de Kankan
A la une Actualités Education Haute-Guinée

BAC 2021 : « Tout candidat pris en fraude sera passible à de graves problèmes », met en garde l’IRE de Kankan

A l’image des autres candidats au baccalauréat du pays, ceux de la préfecture de Kankan ont entamé dans la matinée de ce jeudi 22 juillet 2021 les épreuves du baccalauréat unique session 2021. C’est au lycée régional Almamy Samory Touré que la toute première enveloppe fut ouverte en présence du ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le général Bourema Condé.

Pour cette année scolaire, ils sont au total 12 220 candidats dont 2 863 filles, répartis dans 27 centres d’examens à affronter cet examen au compte de la région administrative de Kankan. Présidant la cérémonie d’ouverture des épreuves, le général Bourema Condé a transmis « le message du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, d’inviter les candidats à la sérénité, au strict respect des mesures et à ne pas se laisser étonner par le déroulement du Bac ». Et d’assurer : « Cette année, il n’y a pas de place pour la fraude. Toutes les dispositions sont prises pour éviter la corruption. Car l’examen consiste à donner ce que l’on a appris durant l’année. C’est la sanction d’une année d’études studieuses et surtout rassurez-vous que les sujets seront tirés dans le programme. Mettez sur les papiers ce que vous connaissez et ne cédez pas à la triche ».

Revenant sur les dispositions prises pour une bonne organisation du Bac dans sa juridiction, l’inspecteur régional de l’Education Famoro Keita a déclaré : « On a mis les bouchées doubles pour une parfaite organisation : les mesures barrières respectées, le port du masque, les machines de détection des métaux et d’autres. Tout candidat pris en fraude sera passible à de graves problèmes ».

Il faut dire que l’opération d’enrôlement biométrique des candidats avait, selon l’inspecteur, créée de sérieux soucis au niveau local. Chose qui n’a pas permis d’enrôler tous les candidats, jusqu’à ce matin.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

CELLOU DALEIN À SES MILITANTS : « Alpha Condé va tenter de miner notre parti de l’intérieur »

LEDJELY.COM

BEPC : quelque 16 000 candidats affrontent les épreuves à Kankan

LEDJELY.COM

Appel à la réconciliation en Guinée (Lamine Capi Kamara)

LEDJELY.COM

COVID-19 : agissons face à la crise des orphelins

LEDJELY.COM

ALHASSANE DIAKITÉ AUX SURVEILLANTS DU BEPC : « Je vous demande d’être sévères »

LEDJELY.COM

MOHAMED GHARÉ : « En septembre, N’Zérékoré sortira définitivement de l’obscurité »

LEDJELY.COM
Chargement....