Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : 8 342 candidats dont 2 475 filles affrontent le baccalauréat unique
ActualitésEducationGuinée Forestière

N’ZÉRÉKORÉ : 8 342 candidats dont 2 475 filles affrontent le baccalauréat unique

Lancement à N’Zérékoré comme prévu par le ministère de l’éducation et de l’alphabétisation, ce jeudi 22 juillet 2021, des épreuves du baccalauréat unique session 2021. Ce sont les autorités régionales qui ont présidé la cérémonie. A cette occasion, le gouverneur de la région de N’Zérékoré a invité les candidats à la sérénité avant de promettre qu’aucun cas de fraude ne sera toléré.

C’est à 9h que les premières épreuves ont été lancées au centre Mamadou Konaté de N’Zérékoré.

L’inspecteur régional de l’éducation de N’Zérékoré a commencé par donner les statistiques des candidats à cet examen dans sa juridiction. « Au niveau du baccalauréat, pour tous profils confondus, enseignement général et enseignement franco-arabe, 8 342 candidats sont inscrits dont 2 475 filles. Ces candidats sont répartis dans 29 centres d’examen pour les 6 préfectures de la région », a indiqué Amara Condé.

Pour ce qui est des dispositions prises pour lutter contre la fraude, l’inspecteur précise que des détecteurs de métaux seront mis à contribution. « Ils ont été envoyés dans tous les centres d’examen par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation pour une sécurisation et une moralisation de l’évaluation. Ces machines vont détecter tous les élèves qui tenteront de rentrer dans une salle d’examen un téléphone », a-t-il souligné.

Le gouverneur, venu pour procéder au lancement officiel de ces épreuves, est resté direct dans son message à l’endroit des candidats, qui se livreraient à la fraude. « N’ayez pas peur. Je souhaite qu’il y ait beaucoup d’admis à N’zérékoré. Mais retenez quelque chose : aucun cas de fraude ne sera admis. Tolérance zéro. Comptez sur vous-même », a conseillé le général Mohamed Gharé.

Rencontrés dans leurs salles d’examen, des candidats disent être confiants. C’est le cas de Rose Kpoghomou et Sékou Sidibé. « On s’est bien préparés en faisant beaucoup de révision. Donc, on va bien traiter les sujets », a promis la candidate. Son collègue, Sékou Sidibé, enchaîne : « On s’est bien préparés parce qu’on a des bons professeurs qui nous ont enseigné. Nous sommes prêts à affronter le bac ».

Avec la pandémie du COVID-19, qui a connu une flambée ces dernières semaines dans la ville, le respect des mesures barrières comme instituées par les autorités sanitaires du pays, sont exigées dans tous les centres d’examen de N’Zérékoré.

Niouma Lazare Kamano, pour Ledjely.com

Articles Similaires

L’Office national du tourisme (ONT) au cœur de la 5ème édition du Kania Soli à Kindia

LEDJELY.COM

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM

BEPC 2024 : Djiba Diakité lance les épreuves à Dixinn

LEDJELY.COM
Chargement....