Ledjely.com
Accueil » SUPRESSION DES BONUS : voici les arguments de la société Orange Guinée
Actualités Télécoms

SUPRESSION DES BONUS : voici les arguments de la société Orange Guinée

La société de téléphonie Orange Guinée a décidé de suspendre les services bonus voix des vendredis et du rechargement de crédits via Orange Money. Les défenseurs des consommateurs n’ont pas tardé à réagir. Balayant d’un revers de la main les arguments avancés par Orange, ils fustigent cette démarche qu’ils estiment être trop abusive.

Chez nos confères de Djoma FM, dans l’émission ‘On air politique’, Mohamed Lamine Keita, responsable de la communication institutionnelle d’Orange Guinée, a donné les raisons qui ont amené la société de téléphonie à suspendre ces bonus. Selon lui, ces bonus sont offerts gratuitement aux clients pour leur permettre de parler encore plus longtemps avec leurs proches. « Mais si cette gratuité, elle-même est taxée, il serait donc de la responsabilité de l’opérateur de revoir ses politiques afin de ne pas subir des coups financiers qui n’étaient pas prévus. Parce que dans l’année, on prépare tout ce qui est budget et taxes. Lorsqu’une redevance survient alors qu’elle n’était pas prévue , vous savez ce qui va se passer ». Plus loin, il annonce que la société Orange Guinée paye environ 2 millions de dollars à l’État comme redevance. « Prenez simplement le rapport de l’observatoire de l’ARPT qui vous donne au premier trimestre, trois mille millions de minutes d’appel », détaille-t-il.

Mamadou Lamine Keïta pense que le secteur des télécoms est actuellement très taxé en Guinée. Une situation qui, selon lui, est très inquiétante car, prévient-il, « si on continue dans ce sens, les investissements vont être réduits. Et s’il n’y a plus d’investissement dans un pays, ce qu’il n’y a plus de  créateur d’emplois ».

Face à la décision de la société relative à la suppression des bonus voix sans consultation des associations de défense des consommateurs, Keita précise : « Les bonus , c’est une politique de l’entreprise qui a la possibilité de les mettre à la disposition des ses clients tout comme les retirer ou les revoir en fonction de la réalité du moment ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

MALI : l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

LEDJELY.COM

LITTERATURE : la journaliste Kadiatou Kaba présente son livre ‘’Cœur meurtri’’

LEDJELY.COM

La dépouille d’Aminata Touré arrive à Conakry ce lundi

LEDJELY.COM

Voir la crise malienne au-delà des “lunettes” de la CEDEAO (Aliou Bah)

LEDJELY.COM

Lansana Kouyaté « n’en a rien à faire » du CPP

LEDJELY.COM

Retard dans la mise en place du CNT: Dr Faya Millimono désigne les responsables

Ledjely.com
Chargement....