Ledjely.com

Accueil » ENFANTS EN CONFLIT AVEC LA LOI : l’heure est au bilan !
Actualités Justice Société

ENFANTS EN CONFLIT AVEC LA LOI : l’heure est au bilan !

Ce vendredi 30 juillet 2021, le secrétaire général du Bureau de consultation gratuite (BCG) et le président du Barreau de Guinée ont conjointement animé une conférence de presse à Conakry, au cours de laquelle il a été question de faire le bilan des activités menées depuis la signature du partenariat entre le Barreau de Guinée et l’UNICEF en faveur des enfants en conflit avec la loi.

A cette occasion le Barreau de Guinée et le Bureau de consultations gratuite, chargé de l’exécution du programme de l’UNICEF, ont fait le point sur les 74 dossiers d’enfants traités devant les juridictions de Conakry et de certaines villes de l’intérieur du pays.

Dans cette convention, la mission assignée au Bureau de coordinations gratuites est de coordonner un pool d’avocats qui assiste juridiquement les enfants et leurs familles, et particulièrement ceux qui ont besoin de faire valoir leurs droits en justice, sans disposer de moyens financiers. L’assistance juridique dont il s’agit se fait en faveur de tous les mineurs en conflit avec la loi ; soit en tant qu’auteurs, victimes ou témoins d’infractions.

Dans sa communication, Me Aimé Christophe Labilé Koné, secrétaire général du BCG a indiqué que pendant la phase préliminaire de trois mois allant de novembre 2020 à février 2021, il était prévu de prendre en charge 50 dossiers. « Mais par la nécessité et la force des choses, le Bureau de consultation gratuite a pris en charge 84 dossiers répartis entre les avocats du pool. Sur les 84 dossiers dont 60 ont connu une suite judiciaire, soit un dépassement de 10 dossiers par rapport à l’objectif de départ », a-t-il déclaré.

Cette phase pilote ayant abouti à une note de satisfaction, le partenariat entre le Bureau de consultation gratuite et son bailleur a été reconduit pour trois mois supplémentaires, avec pour objectif cette fois-ci de traiter 75 dossiers. A date, 74 dossiers ont déjà été reçus et attribués aux avocats pour leur suivi ; répartis par juridictions et par infractions.

Quelque 15 dossiers ont été jugés qui ont permis à 10 personnes de recouvrer leur liberté. Tandis que 5 personnes ont été condamnées à une peine privative de liberté.

Quant aux dossiers en cours de jugement, ils sont au nombre de 13. Les dossiers en attente de jugement, eux, sont de 30. Ceux en cours d’instruction sont au nombre de 16.

Dans ce projet, les travailleurs sociaux sont mis à contribution pour faciliter les retrouvailles entre ces enfants et leurs familles. « Les travailleurs sociaux nous aident à rentrer en contact avec les familles des enfants en conflit avec la loi. Cela nous permet de bien exécuter le programme que nous avons avec l’UNICEF », a expliqué Me Djibril Kouyaté, le président du Barreau de Guinée.

Balla Yombouno

Articles Similaires

StarTimes diffuse en exclusivité la série indienne « La Veuve blanche »

LEDJELY.COM

Un corps sans vie découvert à Dixinn-Landréah

LEDJELY.COM

ENTA : deux trains entrent en collision, un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Arrestation de Tibou Kamara : le CNRD brise le silence

Ledjely.com

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM
Chargement....