Ledjely.com
Accueil » ENVIRONNEMENT/COYAH : plus de 12 000 plants seront mis en terre à Wonkifong
ActualitésBasse-GuinéeEnvironnement

ENVIRONNEMENT/COYAH : plus de 12 000 plants seront mis en terre à Wonkifong

Pour sa deuxième campagne de reboisement, CIPAD Guinée (Community initiatives for peace and development) s’est rendu ce vendredi 30 juillet à Wonkifong-Centre, une sous-préfecture relevant de Coyah, à une soixantaine de kilomètres de Conakry. Cette localité va bénéficier de 12 500 plants. Les autorités locales, les partenaires et l’ONG ont mis en terre les premiers plants.

Le site de Wonkifong-Antenne qui couvre 10 hectares devrait recevoir pour un départ 12 500 plants. La zone recouverte de sable et d’eau bénéficiera de Mélinas, plante à croissance rapide.

Pour CIPAD Guinée, la sélection de ce site fait suite  à un constat. « Le choix n’est pas fortuit. Cette surface est vraiment agressée. C’est pourquoi nous avons interpellé la localité à avoir un regard pour la préservation de l’environnement à Wonkifong. Le constat est alarmant. C’est pourquoi nous avons décidé de faire le lancement officiel de nos activités sur ce site qui est dégradé », a expliqué Mamady Aminata Touré, président de CIPAD Guinée.

Pour le suivi de ces plants, un mécanisme a été mis en place avec les conservateurs de la nature qui auront des primes d’encouragement. « Pour un premier départ, nous avons fait d’abord une formation en faveur des citoyens de la localité, ce, pour impliquer la population locale, les ONG et éventuellement tous les organes sur ce site pour qu’ils soient impliqués dans cette dynamique pour pouvoir penser à être un gardien pour nous », a-t-il ajouté.

Une dynamique partagée par Alkhaly Mamoudou Yansané, citoyen de la localité qui assure qu’il ne manquera pas de veiller sur ces plants. « Comme je suis là, à tout moment, je vais veiller sur ces arbres. Si je vois quelqu’un qui veut détruire ces arbres, si je ne peux pas l’arrêter, je vais informer les autorités », a déclaré le vieil homme qui a également planté un arbre.

Le préfet Aziz Diop, accompagné du maire et du sous-préfet de le la localité, n’a pas manqué d’apprécier l’initiative et d’encourager les auteurs et leurs partenaires. « Le site sur lequel nous sommes actuellement est en état de dégradation très avancée par les effets anthropiques de l’homme (…) En plantant un arbre, on donne la vie à la vie, en plantant et en suivant, vous  participez à la sauvegarde, à l’équilibre du changement climatique (…) Coyah étant la périphérie du grand  Conakry de demain, si on ne prend pas garde, les flancs des montagnes, les mangroves, les plaines sont en voie de disparition et les conséquences de cette destruction de notre cadre de vie seront dévastatrices pour  la génération future », a-t-il alerté.

Les 06 et 07 août prochain, c’est la préfecture de Dubréka qui accueillera la campagne.

Élisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM

SIGUIRI : Nanfo Ismaël Diaby agressé à Norassoba

LEDJELY.COM
Chargement....