Ledjely.com

Accueil » KANKAN : levée de suspension pour sept imams sanctionnés pour violation des mesures sanitaires
Actualités Haute-Guinée Religion

KANKAN : levée de suspension pour sept imams sanctionnés pour violation des mesures sanitaires

Sept imams officiant dans la ville de Kankan qui étaient depuis mai dernier sous le coup d’une sanction des autorités viennent à nouveau d’être autorisés à reprendre leurs activités religieuses. Ils étaient tous suspendus pour avoir incité quelques fidèles à la révolte dans la ville de Kankan après l’interdiction par les autorités guinéennes des prières nocturnes pendant les dix derniers jours du mois saint de Ramadan pour des raisons sanitaires.

Le dénouement a été trouvé à l’issue d’une rencontre entre les autorités politiques et  religieuses de la ville tenue ce jeudi dans les locaux du gouvernorat. Aux noms des sept imams, les sages et les imams ont présenté des excuses. Les autorités locales ont finalement accédé à leur demande. Sadou Keita, le gouverneur de la région administrative, explique le bien-fondé de cette décision : « On a reçu les autorités morales qui nous ont fait part de la situation et on a souhaité avoir un tête-à-tête avec les imams qui étaient suspendus. On les a mis en garde pour leur dire que ce qu’ils ont fait n’avait aucun lien avec l’islam. S’attaquer au domicile du grand imam, du patriarche relève des ambitions démesurées et cachées. Car ce qu’ils défendaient était un faux débat et nous pensons que nos mots sont tombés dans des bonnes oreilles ».

Poursuivant, le gouverneur demande aux Imams de  sensibiliser de façon positive dans leurs mosquées.  «  Kankan est une ville religieuse ou surtout musulmane et on ne peut pas au sein de cette même religion perturber la vie des gens », a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de la ligue islamique communale a pour sa part insisté et rappelé les comportements d’un bon imam. « Un imam, c’est le respect, la paix, un guide, un exemplaire, tout le monde doit s’identifier à lui mais dans le bon sens. Nous avons dit ces mots à ces gens et ils  ont pris des engagements. Nous veillerons de près à leur respect », a fait savoir Elhadj Hasane Kaba.

Elhadj Moussa Doumbouya, considéré comme cerveau de ce groupe n’a pas bénéficié de cette mesure. Il reste jusque-là radié de l’effectif des imams de Kankan.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com 

Articles Similaires

StarTimes diffuse en exclusivité la série indienne « La Veuve blanche »

LEDJELY.COM

ENTA : deux trains entrent en collision, un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Arrestation de Tibou Kamara : le CNRD brise le silence

Ledjely.com

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM
Chargement....