Ledjely.com

Accueil » HOPITAL SINO-GUINÉEN : un dernier hommage rendu à Ibrahima Kalil Konaté !
Actualités Guinée Politique

HOPITAL SINO-GUINÉEN : un dernier hommage rendu à Ibrahima Kalil Konaté !

Décédé le 14 août dernier des suites de Covid-19, l’ancien ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MEN-A), Ibrahima Kalil Konaté, a rejoint ce lundi 16 août 2021 sa dernière demeure au  cimetière de Cameroun dans la plus grande intimité familiale.

Mais avant son inhumation, un denier hommage lui a été rendu à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, dans la commune de Ratoma, lors de la levée du corps. Une cérémonie funèbre qui a connu la présence des membres du gouvernement, la famille et des connaissances du défunt ainsi que ses collaborateurs.

Dans l’oraison funèbre lue par Dr Ansa Diawara, porte-parole du MEN-A, il a retracé le parcours de l’homme qui a débuté en 1967, date à laquelle il était à son CEPE, en passant par les études universitaires, son parcours syndical, son poste de DCE, jusqu’à ce qu’il soit ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. « Cet homme a rempli sa mission dans ce bas-monde avec patriotisme, témérité, loyauté,  sincérité honnêteté et dignité. Il était modeste, humble, ouvert, jovial, généreux et disponible. Il n’aimait pas l’injustice. Il a aimé et aidé sa jeunesse. Il a éteint beaucoup de conflits intercommunautaires et participé activement à la cohésion de la communauté Tron », a-t-il souligné.

Le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a, au nom du gouvernement, présenté les condoléances les plus attristées à la famille biologique du défunt.  Pour  lui, cette disparition est une perte énorme pour la Guinée. « Né à Tron, le défunt a été bénéfique à la Guinée. Nous attendons tous notre jour. Alors que lui son jour a sonné le samedi dernier (…) En plus,  il est temps de se dire la vérité : dire que le Covid-19 existe et il est formellement interdit de se regrouper. Seul Dieu sait s’il y a certains parmi nous qui ont cette maladie. Alors nous vous invitons tous au respect strict des gestes barrières, afin d’éviter qu’il y ait d’autres cas de morts », a lancé le général Bourema Condé.

Né en 1955 à Kalankalan, sous-préfecture de Sabadou Baramana, dans la préfecture Kankan, Ibrahima Kalil Konaté a été ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation de 2017 à 2018. Il occupait jusqu’à sa mort le poste du président du Conseil d’administration de la Loterie nationale de la Guinée (LONAGUI). Il est décédé à l’âge de 66 ans, laissant derrière lui une veuve et trois enfants ainsi que sa famille politique, le RPG/Arc-en-ciel, inconsolable.

Balla Yombouno

Articles Similaires

StarTimes diffuse en exclusivité la série indienne « La Veuve blanche »

LEDJELY.COM

Un corps sans vie découvert à Dixinn-Landréah

LEDJELY.COM

ENTA : deux trains entrent en collision, un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Arrestation de Tibou Kamara : le CNRD brise le silence

Ledjely.com

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM
Chargement....