Ledjely.com

Accueil » KASSOGNAH : manifestation contre la hausse du prix du transport
Actualités Basse-Guinée Société Transport

KASSOGNAH : manifestation contre la hausse du prix du transport

La route menant au district de Kassognah, relevant de la commune rurale de Manéah, dans la préfecture de Coyah, est dans un état de dégradation très poussée depuis plusieurs années. Et cette situation pousse souvent les conducteurs de taxi-motos qui assurent le transport des citoyens à augmenter les prix de leur prestation en saison pluvieuse, créant ainsi des discordes avec les passagers qui sollicitent leurs services. Mardi dernier, 17 août 2021, la situation est allée plus loin vers 6h du matin. En effet, les femmes de la localité ont barricadé le pont à l’entrée de Kassognah-Village pour protester contre la hausse du prix du transport, consécutif aussi à celui du prix du carburant dont le litre est passé au début du mois de 9 000 à 11 000 francs guinéens.

Remontés, les motards ont tout de suite décidé de ne pas aller plus loin, en cessant de desservir la zone. A 7h déjà, dans le quartier, pas un seul motard avec le gilet de taxi moto n’était visible. Les rares jeunes sans ou avec gilets qui s’aventuraient ne vont pas loin. Ils sont arrêtés par leurs pairs au carrefour de Kassognah, où ces taximètres se sont assemblés. Pas question de passer en provenance de Kassognah pour le KM36 ou même dans le sens contraire. Ceux qui tentaient de contrer ce blocage était stoppé net et envahi jusqu’à ce qu’il fasse descendre le passager sans récupérer son dû, au risque de se le voir retirer par ses collègues.

Sur la cause de cette indignation collective, Abdoul Karim Konaté, un des leurs, explique la situation. « Les femmes de Kassognah se sont mobilisées pour barrer le pont, qu’il n’y a pas de passage. C’était vers 6h40 du matin et d’autres même détenaient des cailloux en main. Ils m’ont dit que c’est parce que notre transport est cher (moto-taxi, ndlr) (…) A mon retour, j’ai trouvé que la route était complètement barrée (…) On a augmenté parce que l’état de la route n’est pas bon et il y a l’augmentation du prix du carburant (…) Les femmes se sont révoltées pour nous demander de réduire le tarif du transport (…) Finalement, elles ont décidé de lever le blocus de la route. Mais le mardi à venir, si elles voient que le transport reste toujours maintenu au prix actuel qu’elles vont recommencer la grève et demander aux motards de rester à KM36 », a-t-il expliqué.

Plus tard dans la matinée, la circulation a repris grâce à l’implication du sous-préfet de Manéah et du chef de quartier de Kassognah ainsi que la contribution du syndicat des transporteurs. Pour trouver une solution, une réunion a été convoqué le mercredi avec la présidente des femmes de Kassognah, les membres du syndicat et les autorités locales. « Nous avons discuté et conclu certaines choses. Nous allons encore nous rencontrer. Aux femmes aussi, nous avons demandé pardon. C’est pour leurs peines que nous discutons afin de trouver une solution », a déclaré Naby Laye Moussa Bangoura, vice-président du syndicat des motos taxis de Manéah.

La rencontre qui s’est poursuivie ce jeudi n’a pas permis de trouver un accord. Le syndicat pour sa part a depuis hier fait une proposition de tarifs, n’allant pas au-dessus de 6 000 francs guinéens pour la zone la plus éloignée desservie par les motards. En attendant que la proposition soit validée ou pas, il se retrouveront à nouveau demain vendredi pour trouver un terrain d’entente.

Élisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

COVID-19 : les Etats-Unis offrent 336 milles doses de vaccins Johnson & Johnson à la Guinée

LEDJELY.COM

SYLI NATIONAL : une mission de la FEGUIFOOT en Espagne pour finaliser l’arrivée de Moriba Kourouma

Ledjely.com

MINISTERE DES AE: le colonel Mamady Doumbouya suspend plusieurs cadres

LEDJELY.COM

Mort d’un bébé à Karifamoriah ( Kankan): Djené Kaba, la mère, serait à l’origine

Ledjely.com

« La bande à Dr. Mohamed Diané cuisinait tout le monde à sa guise », charge Souleymane Doumbouya

LEDJELY.COM

INCIVISME : le doigt d’honneur à la société ou le chaos de la République ?

LEDJELY.COM
Chargement....