Ledjely.com
Accueil » RELANCE DES ACTIVITÉS CULTURELLES : les promoteurs rencontrent le Premier ministre
A la une Actualités Culture Guinée

RELANCE DES ACTIVITÉS CULTURELLES : les promoteurs rencontrent le Premier ministre

Les représentants des promoteurs culturels à travers la Fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée (FECEG) ont rencontré le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. Objectif, présenter un mémorandum de doléances au Chef du gouvernement “pour éviter que le secteur culturel se meure », alors que les spectacles et autres activités culturelles sont interdits, conformément à l’application des mesures barrières contre le Covid-19.

La délégation composée de six personnes que sont les membres du Conseil d’administration de FECEG avait à sa tête Ibrahima Cissé, président de la fédération et opérateur culturel. La gestion du droit d’auteurs, la mise en place d’un fonds COVID et plan de relance post COVID, le remboursement des entreprises directement impactées, l’appui à la monétisation des œuvres par le biais de la téléphonie mobile et digitale, la mise en place d’un mécanisme d’incitation aux sponsorings et au mécénat par les entreprises… sont les points abordés dans ce mémorandum qui a été mis à la disposition du Premier ministre et du conseiller du ministre de la Culture.

Pour le président de la Fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée, la mise en place d’un fonds d’urgence temporaire pour la relance des spectacles au sortir de la crise sanitaire est primordiale pour la survie du secteur. “Ce fonds qui sera octroyé aux entreprises culturelles, selon des critères bien définis, doit permettre de relancer les entreprises sur la période post-Covid. La prise en charge des charges fixes sur la période 2021-2022 serait salutaire pour nous », a déclaré à cette occasion M. Cissé.

Selon le site internet de la Primature où l’information a été relayée, la fédération a demandé la bienveillance du Premier ministre pour accélérer le processus de décaissement des fonds promis par le gouvernement. « Au-delà, compte tenu de l’année blanche qui se profile pour nous, nous sollicitons que toutes les entreprises de spectacles à jour vis-à-vis de l’Agence guinéenne de spectacle soient exemptées du paiement de la licence de spectacle pour l’année 2022 », a-t-il rapporté.

Élisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

CONSEILS MINISTERIELS DELOCALISES : réactions croisées à Kankan

LEDJELY.COM

L’époux de la femme violée et tuée à Dubréka, dénonce la lenteur de la justice

LEDJELY.COM

Malgré les moments difficiles, la jeunesse du RPG commémore les 31 ans du retour d’Alpha Condé

LEDJELY.COM

BEN YOUSSOUF KEÏTA : « 3 ans, ce n’est pas de la mer à boire »

LEDJELY.COM

KATANGA : se réconcilie-t-on sur le dos de Tshisekedi ?

LEDJELY.COM

Basket-ball : fin de l’aventure pour le SLAC à la Basket Africa League

Ledjely.com
Chargement....