Ledjely.com

Accueil » DELIVRANCE DES PERMIS DE CONDUIRE BIOMETRIQUE : vers la réglementation des auto-écoles en Guinée
Actualités Guinée Transport

DELIVRANCE DES PERMIS DE CONDUIRE BIOMETRIQUE : vers la réglementation des auto-écoles en Guinée

Désormais, en République de Guinée, ce ne sont pas toutes les auto-écoles qui vont délivrer les nouveaux permis de conduire biométrique aux usagers. Seules celles qui sont reconnues par la Direction générale de transport terrestre et le système d’information de gestion de permis de conduire biométrique pourront le faire. Une information donnée ce mercredi 25 août par Sékou Oumar Keita, responsable administratif de Thomas Greg, la société retenue pour la confection des permis biométriques en Guinée. C’était au cours d’un entretien exclusif qu’il a accordé à un reporter du Djely.

Pour arriver à ce résultat, il dira qu‘ »une réforme se fait avec des mesures de sécurité, mais aussi une certaine rigueur et une certaine discipline derrière. Aujourd’hui, le ministère des Transports est en train de mettre un cahier de charges à la disposition de ces auto-écoles qui doivent répondre aux différents critères pour être éligibles d’avoir une auto-école en République de Guinée. Donc, aujourd’hui, ce cahier de charges, est en train d’être analysé par ces auto-écoles. Ensuite, il y aura une inspection qui va passer dans ces auto-écoles pour faire une visite de terrain pour voir exactement si elles sont pour continuer la mission pour laquelle elles  sont là et si ce n’est pas le cas elles  sont éjectées vraiment de la liste des auto-écoles existantes en République de Guinée ».

« Avec cette liste, nous intégrons notre système à leur système et les futurs usagers qui vont passer dans ces auto-écoles, on saura qui sont passés dans telles écoles, ils ont été enseignés par tels professeurs. Lorsque cet usager terminera son cours théorique, il va se rendre dans la DNTT, évalué par un examinateur, c’est-à-dire qu’ils vont aller sur le terrain, l’usager va prendre le véhicule et l’examinateur est là pour le pointé. Cet usagers va être validé lorsque l’examinateur va revenir à la DNTT, il va valider les points, directement nous dans le système nous voyons, et il lui sera donné une attestation pour dire qu’il est apte, l’usager vient ici pour commencer le processus pour obtenir son permis de conduire biométrique ».

Car, selon lui, « nous le faisons pour mettre fin à l’anarchie dans les auto-écoles, le manque de rigueur et de performance de ces auto-écoles vont diminuer. Elles seront évaluées, on saura quelle auto-école fait bien son travail, quelle autoécole ne fait pas bien son travail ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

N’ZEREKORE : un ancien ministre defeu général Lansana Conté, comparaît pour violences, coups et blessures

Ledjely.com

MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Adèle Camara fixe ses priorités

Ledjely.com

FEGUIFOOT : Thierno Saidou Diakité, entre satisfaction et regret après la mise en place du CONOR

Ledjely.com

Analyse des premières mesures économiques annoncées par le gouvernement

LEDJELY.COM

Les bases de la future société guinéenne, d’après l’analyste Amadou Sadjo Barry

LEDJELY.COM

Retour des biens culturels spoliés en Afrique (…) quelle partition pour la Guinée ?

Ledjely.com
Chargement....