Ledjely.com
Accueil » RECOMPOSITION DE L’OPPOSITION : Saïkou Yaya Barry reconnait des « discussions informelles » autour de « l’idéal d’alternance »
A la uneActualitésGuinéePolitique

RECOMPOSITION DE L’OPPOSITION : Saïkou Yaya Barry reconnait des « discussions informelles » autour de « l’idéal d’alternance »

A l’Union des forces républicaines (UFR), on ne parle pas encore de rapprochement avec l’UFDG et le PEDN notamment. Cependant, Saïkou Yaya Barry, le secrétaire exécutif du parti de Sidya Touré admet des « discussions informelles » avec au centre du débat, « l’idéal de l’alternance ». Et à l’en croire, ce sont des activistes du FNDC qui sont aux manœuvres en vue de récréer la dynamique incarnée il y a un an par le Front anti-troisième mandat. Ceci dit, tient-il à préciser, pour l’heure, rien n’a été acté.  

Si chez nos confrères de FIM FM, Cellou Dalein Diallo a admis hier que le débat en vue d’un rapprochement entre l’ANAD et les partis demeurés au sein du FNDC est bel et bien ouvert, Saïkou Yaya Barry, lui, dit que c’est à travers « une folle rumeur sur les réseaux sociaux » qu’il a appris que cela serait en vue. « Mais il est important de savoir que nous qui sommes restés au sein du FNDC, on a toujours prôné pour que l’ensemble des partis politiques qui pensent qu’il faut se battre pour l’alternance, qu’on soit ensemble autour d’un idéal [d’alternance] et qu’on se batte pour ça. C’est la base même de la création du FNDC », a rappelé Saikou Yaya Barry. Qui tient à faire remarquer que « pour ce qui est d’une alliance supposée entre l’UFDG, l’UFR et le PEDN, rien n’en est pour le moment »

Ici, c’est vraisemblablement le ‘’pour le moment’’ qui est important. Car pour le reste, reconnait-il, « ce sont des débats, des discussions informelles qui se poursuivent et qui ne sont pas encore formalisées jusqu’à date ». Au-delà, dit-il : « nous demandons non pas qu’aux partis politiques seulement, mais à l’ensemble des forces vives de la nation, qu’on se retrouve au sein d’une organisation nous permettant de continuer le combat ». Par ailleurs, révèle-t-il : « Il y a des membres du FNDC comme Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo et Abdourahmane Sano qui estiment que ce qui nous a constitué en tant que FNDC demeure. Et qu’il est important que les gens se réunissent autour de l’idéal-là ».

 Aliou Nasterlin

Articles Similaires

25 août : il y a 66 ans…le face-à-face décisif Sékou Touré-Charles de Gaulle

LEDJELY.COM

Ministère de la Culture : le général Doumbouya nomme des collaborateurs de Moussa Moïse Sylla

LEDJELY.COM

Armée : le chef d’Etat-major général des armées annonce la création d’un nouveau bataillon

LEDJELY.COM

Guinée : la gestion des manifestations pacifiques au centre d’une formation à Conakry

LEDJELY.COM

Mandiana : un camion dérape et fait un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM
Chargement....