Ledjely.com

Accueil » CONCERTATIONS NATIONALES : des acteurs de médias réagissent après la rencontre avec le CNRD
A la une Actualités Médias

CONCERTATIONS NATIONALES : des acteurs de médias réagissent après la rencontre avec le CNRD

Dans la soirée de ce lundi 20 septembre 2021, les associations faîtières de la presse et de l’audio-visuel ont rencontré le Colonel Mamady Doumbouya à l’occasion des journées de concertations nationales entamées la semaine dernière par la junte militaire au pouvoir. Au sortir des échanges qui se sont déroulés au palais du peuple de Conakry, ledjely a recueilli l’avis de certains participants.

Après s’être félicité du bon déroulement de la rencontre, le président de l’Union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI) Aboubacar Camara a souligné les difficultés liées à l’accès à l’information publique. « Nous l’avons (Mamady Doumbouya ndlr) invité à impliquer la presse privée dans son ensemble pour que les populations puissent avoir l’information à temps. Le président (CNRD ndrl) nous a rassuré  que dans les jours à venir,  avec la mise en place du gouvernement, des mesures idoines seront  prises pour que la presse puisse retrouver ses lettres de noblesse » confie-t-il.

Pour sa part, Amadou Tham Camara, président de l’Association guinéenne de la presse en ligne  (AGUIPEL) s’est plutôt réjoui de la volonté des nouvelles autorités à promouvoir et à encourager la dénonciation de la corruption et des pratiques assimilées par les médias. Pour lui, cette attitude du CNRD est un signe de bonne foi et d’une volonté manifeste à l’égard des médias privés « le président du CNRD est allé jusqu’à demander à la presse de continuer à dénoncer la corruption, ce qui est un gage de beaucoup de volonté donnée à cette liberté de la presse » souligne Tham Camara     

Durant la rencontre, d’autres préoccupations ont été également soumises à la junte à savoir : la construction d’une Maison de la Presse digne de nom, l’implication et la participation des hommes de médias dans la transition.

 

« Nous avons émis le souhait d’avoir une Maison de la presse guinéenne à l’image des pays de la sous-région. Dans les autres pays, les représentants des associations de presse ont participé dans les institutions de transition, c’est ce que nous souhaitons et voulons pour la Guinée » note Alpha Abdoulaye Diallo président de l’Association guinéenne des éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI).

Balla Yombouno

Articles Similaires

EMBALO : « Je n’ai jamais vu le président Sassou triste comme le jour du coup d’Etat en Guinée »

LEDJELY.COM

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

Journée de la canne blanche : Les aveugles et malvoyants interpellent les usagers de la route  

Ledjely.com
Chargement....