Ledjely.com
Accueil » Djoma: une délégation du CNRD dans les locaux du groupe pour rassurer le personnel
Actualités Guinée Médias

Djoma: une délégation du CNRD dans les locaux du groupe pour rassurer le personnel

Vingt quatre heures après la descente musclée des éléments des forces spéciales dans les locaux de Djoma Médias, une délégation du comité national de rassemblement pour le développement (CNRD), a effectué une visite ce lundi 11 octobre 2021 dans les locaux du Djoma Médias. Objectif, faire un « constat » et rassurer les travailleurs de l’organe de presse. À la sortie de sa rencontre avec les responsables du groupe de médias, le colonel Balla Samoura, chef de la délégation, a fait savoir qu’il s’agit d’un incident isolé avant de promettre que la hiérarchie s’en chargera.

 Sur les antennes de Djoma, colonel Balla Samoura a indiqué qu’il était question « de faire le constat sur les lieux », mais aussi pour mettre les travailleurs de Djoma en confiance. Pour lui, cette descente des forces spéciales n’est qu’un « incident entre deux corps habillés qui a failli affecter le moral des travailleurs de Djoma ». D’ailleurs, il assure que l’affaire sera réglée « au niveau de la hiérarchie militaire ».

Plus loin, il ajoute : « rien n’a été initié ou intenté pour venir les empêcher de travaille. C’est cette mise en confiance de la part de Mr le Président qu’on est venu faire ce soir pour voir s’il y a eu des casses. Et nous avons vu que l’incident n’a causé aucune destruction ou de casse sur les installations de Djoma», a-t-il rapporté, avant d’ajouter que cet accrochage n’est qu’une « incompréhension entre le policier qui a été posté ici et là patrouille qui était de passage, qui a voulu vérifier une information (…) »

En cas de soucis de sécurité, le directeur régional de la gendarmerie de Conakry invite les responsables de l’organe de presse de passer par une « voie officielle » pour se faire affecter des agents qu’il faut. « L’objectif des nouvelles autorités, c’est vraiment pouvoir dans un bref délai offrir une sécurité à l’ensemble des populations. Sinon si chacun se cherche un policier, un gendarme ou un militaire devant sa porte, les camps vont se vider et on ne pourra pas s’occuper de la chose publique », a conclu Balla Samoura

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

Le Fonds El Hadj Alpha Mamadou Diallo Lélouma souhaite répondre à la « demande d’histoire » de la jeunesse

LEDJELY.COM

SAMEDI D’ASSAINISSEMENT : l’Association professionnelle des banques contribue à l’opération de salubrité publique

LEDJELY.COM

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....