Ledjely.com

Accueil » ECOLES PRIVEES : les parents d’élèves dénoncent l’arnaque du « paquet de rame »
A la une Education Guinée Société

ECOLES PRIVEES : les parents d’élèves dénoncent l’arnaque du « paquet de rame »

Bientôt, la reprise des classes pour les élèves guinéens. Précisément, c’est le jeudi 21 octobre prochain que le pré-universitaire est appelé à reprendre les cours. Et justement, en prévision de cette reprise, les parents d’élèves dont beaucoup se demandent déjà comment réunir le minimum de fournitures pour les enfants, se plaignent tout particulièrement de ce qu’ils appellent l’arnaque du « paquet de rame » par les fondateurs ou gestionnaires des écoles privées. De fait, de manière quelque peu insidieuse, les responsables des écoles privées ont pris l’habitude d’exiger, de tout nouvel élève, outre les frais d’inscription, un paquet de rame ou son prix. Et c’est une pratique que les parents d’élèves flétrissent, d’autant qu’ils n’en voient pas la pertinence.

Dans le secteur éducatif guinéen, les parents d’élèves ont souvent l’impression d’être livrés, poings et pieds liés, à la merci des fondateurs ou responsables des écoles privées. Ainsi, d’une année à une autre, même si la qualité de la formation ne suit pas toujours, les frais de scolarité sont sans cesse revus à la hausse. Le tout, dans une anarchie qui donne l’impression que le secteur de l’enseignement privé n’est soumis à aucune forme de réglementation de la part de l’Etat. Et c’est dans le cadre de ces pratiques perçues comme étant des abus que s’inscrit l’exigence du paquet de rame. Une exigence que Gassimou Bah, parent d’élève ne comprend nullement. S’il admet les frais d’inscription et de réinscription, il ne voit aucune justification au fait que les responsables des écoles demandent à chaque élève de déposer un paquet de rame. « C’est la direction de l’école elle-même qui devait prendre en charge l’achat de ces paquets de rame. Surtout que nous payons cher pour l’instruction de nos enfants », dit-il. Et sa plainte est d’autant plus compréhensible qu’il devra inscrire au compte de cette année quatre enfants. Autrement, lui seul devra acheter quatre paquets de rame.

Chez Daouda Camara, un capitaine de l’armée, la frustration vire même à la colère. « C’est vraiment du n’importe quoi, nous payons les frais d’inscription ; pourquoi ne pas utiliser ce montant pour l’achat des rames pour les enfants », se demande-t-il ? Dans la foulée, il rappelle le stress auquel ces mêmes écoles soumettent pourtant les parents d’élèves à la fin de chaque mois pour le versement des frais de scolarité.

Du côté des responsables des écoles privées, on aborde la question avec une certaine gêne. Les justifications n’étant pas particulièrement convaincantes. Un responsable de l’Institut Mahamat Gandhi de Lambanyi allègue juste que les frais d’inscription et de réinscription servent à « entretenir l’école » et que les papiers rames, quant à eux, seraient utilisés « lors des évaluations écrites de nos élèves ». Et c’est la même ligne de défense qu’adopte un responsable du Groupe scolaire ‘’El Hadj Ousmane Diané’’, sis également à Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Pour ce qui est des papiers rames, dit-il : « ils sont utilisés pour les dessins dans les classes de maternelle, puisqu’ils ne peuvent pas faire cela dans les cahiers. Et quand il y a des photocopies à faire pour eux, nous en utilisons aussi ».

Quand on sait que les revenus versés aux enseignants de ces écoles ne sont pas toujours fameux, on se demande tout simplement si certains de leurs administrateurs ne vivent pas de l’arnaque et de l’impuissance des citoyens.

André Tolno

Articles Similaires

EMBALO : « Je n’ai jamais vu le président Sassou triste comme le jour du coup d’Etat en Guinée »

LEDJELY.COM

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

Journée de la canne blanche : Les aveugles et malvoyants interpellent les usagers de la route  

Ledjely.com
Chargement....