Ledjely.com
Accueil » GUINEE : vers la 1ère édition du salon des productions  locales 
Actualités Guinée Société

GUINEE : vers la 1ère édition du salon des productions  locales 

La  Guinée avec l’appui du programme des nations unies pour le développement (PNUD) organise du 25 au 30 octobre prochain la première édition du salon des productions  locales   label Guinée.  L’annonce a été faite ce lundi 18 octobre par la structure organisatrice  lors d’une conférence de presse tenue à Conakry. 

L’objectif de ce salon est de faire connaître les producteurs guinéens, vendre  leurs produits locaux à l’étranger avec le label Guinée: « on a commencé avec des formations qui nous mèneront à ce salon. Mais le salon pour nous, c’est l’autre point de départ d’une prise de conscience aussi bien pour les producteurs,  pour les consommateurs que pour les pouvoirs et partenaires », précise Mohamed Bangoura commissaire général du salon. Et plus loin, il dira que :  « l’idée  d’organiser  ce salon qui est venue de la nécessité pour nous guinéens de faire davantage attention à ce qui nous caractérise,  à ce qui fait de nous ce que nous sommes, c’est-à-dire ce que nous produisons au quotidien… ».

Et d’ajouter: « on a voulu que cet évènement soit le point de départ d’une prise de conscience de tout le monde. C’est-à-dire que nous tous au sortir de cet évènement, qu’on sache qu’est ce qu’il faut pour donner de la force pour permettre à chaque producteur local de mieux valoriser et de mieux vendre les produits. La critique positive est nécessaire, ça passe par des remarques par rapport à celui qui nous propose un service ou un produit en disant sur ça j’aime bien reproduire ça mais il y’a quelque chose qui manque. (…), c’est important aussi que les producteurs intègrent le fait que ce qu’ils vendent doivent répondre à un certain nombre de normes

Au cours de ce salon, des ateliers  de formations  sont prévus comme le métier de la mode, la  culture et  la teinture. En plus des formations,   4 concours sont programmés  à savoir le concours d’innovation (prix Jatropha), le concours de musique (prix petit Condé), le concours de stylisme (prix Alphao) et le concours de gastronomie ( prix chef Issa). «  Les sélections sont déjà bouclées et on a retenu une quinzaine de personnes pour chacun des prix. Durant cette édition,  plusieurs panels sont prévus   comme le panel sur les enjeux de la labellisation, l’autosuffisance alimentaire, l’accès des PME aux services financiers,  l’entrepreneuriat des femmes,  le rôle du consommateur,  des médias», indique Mohamed Bangoura.

De son côté Naîma Pages  représentante du PNUD  à cette cérémonie a au nom de son institution signifié son engagement  à accompagner les jeunes dans les métiers porteurs à travers les formations qualifiantes qui les permettent d’améliorer la qualité de leurs produits,  de monter en en compétitive:  » C’est aussi explorer les nouvelles technologies,  c’est aussi la professionnalisation des métiers porteurs, c’est valoriser le savoir-faire locaux, le savoir-faire traditionnel en faisant le point avec la modernité… ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....