Ledjely.com
Accueil » MAIRIE DE MATOTO : ça chauffe pour Mamadouba ‘‘Tos’’ Camara
A la uneActualitésSociété

MAIRIE DE MATOTO : ça chauffe pour Mamadouba ‘‘Tos’’ Camara

A l’issue d’une réunion qui s’était tenue le week-end dernier, les conseillers communaux de la commune de Matoto avaient pris la décision de réclamer le départ de leur maire, Mamadouba ‘‘Tos’’ Camara. Ils reprochaient à ce dernier, une gestion opaque et unilatérale  de la commune. Mais contre toute attente, le 2ème vice-maire de la commune Ibrahima Sory Cissé, interrogé par Ledjely.com ce lundi 25 octobre 2021, a laissé entendre que le conflit entre les deux partis serait sur le point d’être résolu.    

« On était sur le point de le faire partir d’ici [commune ndlr] pour sa gestion opaque, solitaire et le manque de transparence. Finalement, ça s’est dissipé sous la médiation de madame la gouverneure de la ville de Conakry. On vient de sortir d’une réunion où on nous demande d’accepter de renoncer à tout, de laisser les problèmes d’égo. On nous a prodigué de sages conseils à nous les conseillers qui nous sentions frustrer et ils demander au maire d’accepter de regarder dans la même direction sinon, on risque de nous balayer tous et mettre en place une délégation spéciale » a déclaré Ibrahima Sory Cissé.

A la mairie de Matoto, les services fonctionnement normalement bien que le maire et certains conseillers sont en conclaves au gouvernorat.

« On va observer monsieur le maire s’il va opérer des changements positifs. Hier dimanche, on était en conclave […], on a demandé aux uns et aux autres de tempérer les ardeurs pour qu’on puisse aller doucement avec la transition (…) ; et voir s’il y’aura un changement. On n’a rien de particulier contre monsieur le maire » lâche-t-il à nouveau.

Sur 45 conseillers, 27 avaient déjà signé une pétition pour limoger le ‘‘Tos’’, « On a ras-le-bol, on a réagi parce que le conseil communal est souverain, le maire n’est que l’exécutant. Dès le moment qu’une mairie veut le départ du maire, c’est aussi facile, la loi nous le concède […], mais c’est la gestion et la façon qu’il nous traite qui nous a déplu et on veut maintenant réagir. Soit on l’enlève, soit on enlève tout le monde » mentionne le 2ème vice-maire.

Une rencontre serait prévue cet après-midi à 15 h à la mairie, entre les différents conseillers et le maire lui-même.

Elisabeth Zézé Guilavogui 

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....