Ledjely.com
Accueil » CONAKRY : des militaires dont des éléments des Forces spéciales arrêtés pour racket et vol
A la une Actualités Défense Justice

CONAKRY : des militaires dont des éléments des Forces spéciales arrêtés pour racket et vol

Plusieurs militaires dont des membres du Groupement des forces spéciales sont accusés de racket et de vol, perpétrés le 5 septembre dernier, lors des opérations de patrouille et de contrôle après la prise du pouvoir, le même jour, par le CNRD. Après une enquête menée par le pool d’investigation du Haut commandement de la gendarmerie nationale, ces militaires ont été arrêtés. Ils seront déférés devant le procureur militaire près du Tribunal permanent de Conakry.

C’est dans une déclaration faite ce jeudi 28 octobre dans les locaux du Haut commandement de la gendarmerie nationale que le colonel Balla Samoura, le patron du Haut commandement de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire a annoncé la nouvelle. Selon lui, des éléments des forces spéciales sont accusés de rackets sur une citoyenne. « Après la prise du pouvoir par le CNRD, des postes de contrôle ont été érigés à la rentrée de Kaloum pour effectuer des opérations de patrouille et de contrôle. C’est lors d’une de ces opérations que deux militaires du Groupement des forces spéciales et un gendarme ont découvert la somme de 246 millions de francs guinéens dans le coffre d’une dame travaillant au CNC de Matam. Ils ont trouvé le moyen de s’en accaparer avant de disparaître dans la nature », a-t-il déclaré.

Poursuivant, le colonel Balla Samoura a indiqué que les enquêtes qui ont été diligentées par le pool d’investigation de la gendarmerie nationale ont permis d’identifier et d’interpeller un autre présumé voleur au sein de la garde rapprochée du Haut commandant de la gendarmerie nationale sortant. « Suite à la passation des services au commandement, un membre de la garde du Haut commandant sortant s’est permis de voler des objets et divers dans la résidence du Haut commandement de la gendarmerie nationale », a ajouté le nouveau patron de la gendarmerie nationale.

Dans sa communication, le colonel Balla Samoura a condamné ces comportements qui, selon lui, « ne sont pas conformes aux idéaux du CNRD », promettant que les auteurs de ces actes seront traduit devant la justice. « Ils seront tout de suite déférés devant Monsieur le procureur militaire près du Tribunal permanent de Conakry pour répondre de leurs actes », a-t-il précisé, avant de prévenir que le CNRD, à travers le Haut commandement de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire, « rassure la population guinéenne qu’aucune défaillance des forces de défense et de sécurité ne sera tolérée ».

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....