Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : un trentenaire condamné à cinq ans de prison ferme pour un viol sur mineure !
Actualités Faits-divers Guinée Forestière Justice Société

N’ZÉRÉKORÉ : un trentenaire condamné à cinq ans de prison ferme pour un viol sur mineure !

Le Tribunal de première instance (TPI) de N’Zérékoré vient de taper fort contre un homme poursuivi pour un viol sur mineure. En audience criminelle ce jeudi 4 novembre 2021, il a statué sur deux dossiers portant sur un viol sur mineure et sur un viol collectif. Si le second attend de connaitre son épilogue, l’accusé dans le premier dossier a été retenu dans les liens de la culpabilité puis condamné à cinq ans de prison ferme.

Mawo Kolié, maçon de profession, âgé d’une trentaine d’années, poursuivi pour un viol commis sur une mineure, le 15 avril dernier au quartier Commercial, secteur Ossud 2, dans la commune urbaine de N’Zérékoré, a été fixé sur son sort. A la barre du TPI de N’Zérékoré, après son interrogatoire, l’accusé a reconnu les faits pour lesquels il était poursuivi, avant de demander la clémence du président du tribunal. Il a expliqué devant le juge ce qui, selon lui, l’a poussé à commettre ce viol sur une coiffeuse âgée de 15 ans. « Je reconnais tout ce que vous venez de me reprocher (…) Un jour, je suis sorti pour aller prendre du jus. Arrivée, j’ai pris du Vimto en compagnie de mes amis, comme je ne bois pas d’alcool. Quelques instants après, j’ai eu envie d’aller me mettre à l’aise. C’est en ce moment qu’un ami a mélangé mon jus avec du vin. C’est quand je suis revenu boire ce jus que je suis allé commettre ce viol (…) Je demande de me pardonner », a déclaré l’accusé.

Bien que la partie civile se soit désisté, le procureur a poursuivi l’affaire. Celui-ci a, au cours de cette audience, plaidé pour que l’accusé soit condamné à 10 ans de prison ferme. « Même si aujourd’hui la partie civile s’est désisté, nous, nous allons poursuivre ce dossier. Parce que le viol, surtout le cas des mineures, est condamné par la loi. Je demande donc au président de le condamner à 10 ans de prison ferme. Comme ça, quand il va passer ces dix ans en prison, il va abandonner ce genre de comportement », a requis Sidiki Kanté.

Prenant la parole pour défendre son client, Me Claver Zaoro Loua, a tout d’abord reconnu les faits reprochés à l’accusé, avant de demander la clémence du juge. « Je sais que mon client est en porte-à-faux avec la loi, mais je plaide pour une peine atténuante en sa faveur. Il a été sincère et honnête devant votre tribunal, même si il a été trompé par un de ses amis. Cela en mélangeant son jus au vin », a-t-il tenté de justifier.

Après quinze minutes de suspension, l’audience a repris dans la salle. Le président du tribunal a alors prononcé le verdict, en condamnant Mawo Kolié à 5 ans de prison ferme. Une sentence qui satisfait l’avocat de l’accusé.

Dans le deuxième dossier, ce sont trois jeunes élèves qui sont poursuivis pour un viol collectif. Leur procès a été renvoyé à la demande de leur avocat au 11 novembre prochain. En attendant la nouvelle audience, ces accusés interpellés dans la sous-préfecture de Diécké, préfecture de Yomou, vont continuer à patienter à la Maison centrale de N’Zérékoré où ils sont en détention provisoire.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....