Ledjely.com
Accueil » Le CNRD enterre la manif démagogique initialement programmée pour samedi
A la uneActualitésGuinéePolitique

Le CNRD enterre la manif démagogique initialement programmée pour samedi

Le tollé que l’initiative avait soulevé dans l’opinion publique aura payé. La manifestation démagogique que de petits malins avaient programmée pour ce samedi, afin, entendait-on dans le spot, de « soutenir le CNRD face aux pressions de la CEDEAO », n’aura pas vécu au-delà de la seule journée d’hier. Elle a été étouffée dans l’œuf par les autorités au nom desquelles elle semblait pourtant avoir été initiée. Deux actes rendus publics dans la soirée ont prématurément mais définitivement mis fin à la manœuvre qui sentait une forte odeur d’opportunisme, comme seule la Guinée en a le secret.

C’est d’abord le communiqué lu à la télévision nationale dans l’édition du 20h30 par le colonel Amara Camara qui a sonné le coup d’arrêt. En effet, dans ce communiqué, deux groupes distincts étaient mis en garde pour des agissements de nature à « saper la paix et la quiétude des Guinéens et porter préjudice à la transition apaisée en cours ». Tout d’abord, la sortie du secrétaire général de la présidence de la République était destinée à des « acteurs ou partis politiques ». A ce niveau, on a deviné qu’on parlait des anciens hauts commis de l’Etat qui, ces dernières semaines, ont essayé de revenir sur le devant de la scène via le RPG-arc-en-ciel. Mais à côté de ce premier groupe, le communiqué évoquait également des « activistes », sans dire néanmoins si ces derniers se rapportaient au monde politique ou à la société civile. Et c’est ce pan qui semblait se rapporter aux initiateurs de cette fameuse mobilisation mort-née.

Mais plus tard, dans la soirée, un second communiqué émanant, cette fois, du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, devait apporter plus de précision. « Aucune manifestation ne sera ni acceptée, ni autorisée dans cette période où chacun doit agir pour le renforcement de l’unité et la cohésion sociale », martelait en effet le ministre Mory Condé, plus tard dans ce dernier communiqué, relayé par la RTG.

Et ainsi prenait fin cette tentative d’escroquerie dont il convient de rechercher les initiateurs afin qu’ils servent d’exemple à tous les autres, tapis dans l’ombre.

Ledjely.com  

Articles Similaires

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM

Guinée : le syndicat du secteur bancaire appelle ses adhérents à se joindre à la grève

LEDJELY.COM

TPI de Dixinn : Sékou Jamal Pendessa restera encore 2 mois en prison

LEDJELY.COM

Levée de la restriction d’internet : est-ce déjà un premier résultat de la pression syndicale ?

LEDJELY.COM

Dissolution du gouvernement : la preuve de l’échec de la « gouvernance CNRD », selon le FNDC

LEDJELY.COM

Urgent: le mouvement syndical annonce une grève générale et illimitée à partir du lundi

LEDJELY.COM
Chargement....