Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : arrestation de plusieurs jeunes « non identifiés »
A la une Actualités Faits-divers Guinée Forestière

N’ZÉRÉKORÉ : arrestation de plusieurs jeunes « non identifiés »

Dans la commune urbaine de N’Zérékoré, huit jeunes ont été interpellés dans la nuit d’hier dimanche 14 novembre 2021. Ce sont des jeunes du quartier Gbangana qui ont procédé à ces interpellations aux environs de 20H, avant de les remettre à la disposition des services de sécurité. Il s’agit de jeunes non identifiés dont la présence dans ce quartier avait créé le doute au sein de la population.

Interrogé, le vice-président du conseil de quartier de Gbangana est revenu sur le déroulement de cette opération. « C’est dans les bandes de 19h-20h que j’ai reçu un groupe de jeunes de mon quartier qui ont arrêté ces jeunes. Pendant leur interpellation, une fille et deux garçons ont pris la fuite. Arrivés à mon niveau, j’ai demandé aux cinq d’appeler leurs camarades qui étaient en fuite. Ceci dit, les trois autres sont aussi venus nous trouver. Et c’est comme ça qu’ils ont été interpellés. Après j’ai appelé la police qui est venue les chercher », a expliqué Nyakoye Lucien Kpoghomou.

Sur le motif de leur interpellation, Nyakoye Lucien Kpoghomou précise : « On leur reproche d’un attroupement. Ils sont huit dans une chambre qu’ils occupent et on ne sait pas ce qu’ils font. Quand ils ont été arrêtés, on leur a demandés. Certains ont dit qu’ils sont étudiants, d’autres ont fait savoir qu’ils sont commerçants. Dans ça, on leur a demandés de présenter leurs pièces d’identité, personne n’a pu nous fournir une pièce. Pour ceux-là qui ont dit qu’ils sont commerçants, ils n’ont pas dit le produit qu’ils vendent. Il n’y a pas que ce groupe dans ce quartier. Il semble qu’il y a plusieurs bâtiments qui sont occupés par ces jeunes dont on ne sait pas pourquoi ils sont là », a ajouté le vice-président du conseil de quartier de Gbangana.

Pour “débarrasser” le quartier de ces jeunes dont la présence avait fait des doutes, les responsables du quartier envisagent des solutions. « Nous avons convié tous les concessionnaires à une rencontre et on va leur instruire d’identifier tous leurs locataires. Parce qu’on ne peut pas loger les gens qu’on ne connait pas. Dans le cas contraire, s’ils ne répondent pas favorablement, nous allons passer par la mairie avant de faire la police contre ces concessionnaires qui hébergent ces jeunes. La présence massive de ces personnes dans notre quartier nous fait suspecter que ce sont des malfrats. Ils sont des dizaines dans les chambres et on ne sait pas ce qu’ils font pratiquement », a dénoncé Nyakoye Lucien Kpoghomou.

Pour éviter que la population ne s’attaque à ces gens non encore identifiés, Nyakoye Lucien Kpohomou invite les services de sécurité à être promptes une fois saisis. « Nous interpelons l’autorité de venir en aide au besoin. Hier par exemple, quand on a mis main sur ces jeunes, on a appelé la CMIS mais malheureusement ils ne sont pas venus à temps. Dans des situations pareilles, si on les appelle, il faut qu’ils viennent vite, sinon les jeunes peuvent se rebeller avec nous et cela peut provoquer l’irréparable. Donc, si on les appelle ils doivent venir à temps », a-t-il souhaité.

Il y a quelques jours, plus de 300 autres jeunes qui occupaient une cour fermée au quartier Commercial dans la commune urbaine de N’Zérékoré, avaient été délogés par les services de sécurité. Ils étaient soupçonnés de travailler au compte de QNET, une société que les autorités guinéennes avaient interdites en 2019 sur l’ensemble du territoire national.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

GUINÉE : vers la relance de quatre usines (Conseil des ministres)

LEDJELY.COM

L’UNFPA et ABLOGUI lancent le concours Sininko

LEDJELY.COM

Le Conseil communal de Gaoual et celui de la Commune rurale de Dialokoro (Mandiana) dissous

LEDJELY.COM

CRIEF : Dr Ibrahima Kourouma reste en prison

LEDJELY.COM

Des nouvelles poursuites judiciaires contre l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et d’autres anciens fonctionnaires du régime d’Alpha Condé

LEDJELY.COM

MISSION DU MATD : « Ce n’est pas un problème » chez l’UFDG, assure Kalémodou Yansané

LEDJELY.COM
Chargement....