Ledjely.com
Accueil » BOKE : l’école primaire de Tamaransy fait peau neuve grâce à un appui de la Fondation Wazni
Actualités Publireportage

BOKE : l’école primaire de Tamaransy fait peau neuve grâce à un appui de la Fondation Wazni

Dans le cadre du plan de rénovation ciblant un total de onze écoles primaires dans la région administrative de Boké, la Fondation Wazni, a procédé ce samedi 20 novembre 2021, à la remise officielle des clés d’un bloc de trois classes multigrades et d’une latrine, à l’école primaire du quartier Tamaransy, dans le district de Wakriya . Présidée par le préfet de Boké, le colonel à la retraite Fodé Aboubacar Sylla, la cérémonie de remise a enregistré également la présence des responsables de l’UMS et de la direction préfectorale de l’éducation de Boké ainsi que des élus locaux.

Une des salles de classe équipées en tables-bancs

Depuis sa création en 2000, c’est la première fois que l’école qui accueille aujourd’hui 142 élèves dont 88 filles, fait l’objet de rénovation. Et c’est grâce à la Fondation Wazni, à travers UMS, à hauteur de 193 millions GNF. Concrètement, les travaux de rénovation ont consisté en la restauration des salles de classe, leur équipement en tables-bancs et la construction des latrines. L’initiative était plus qu’opportune, selon le Directeur de l’établissement. « Il est important de rappeler que cette école était dans un état de dégradation poussée, et elle a été entièrement rénovée durant les vacances par la fondation Wazni à travers UMS », témoigne en effet Kanfory Bangoura. Qui s’empresse de promettre : « nous promettons d’entretenir ce bijou ».

L’établissement de Tamaransy est la cinquième école à être rénovée et équipée dans un vaste programme que la Fondation Wazni promet de mettre en œuvre, avec l’espoir de contribuer ainsi à l’atteinte des objectifs du développement durable. En effet, dit Moussa Magassouba, chargé des relations extérieures de la Fondation Wazni, « qui parle de développement durable parle de la formation et pour acquérir la bonne formation, il faut la base et cela commence par l’école élémentaire.  Si l’élémentaire est bien assimilé par les élèves, nous avons espoir d’avoir des cadres compétents dans l’avenir ». Un avenir au nom duquel, la Fondation Wazni promet donc de rénover et équiper « toutes les écoles élémentaires de la commune urbaine, afin que les élèves aient l’ambiance, la motivation de venir apprendre mieux dans un environnement propre », note également M. Magassouba.

Autorités, encadreurs et élèves étaient puissamment mobilisés pour la circonstance

Mais le tout pour une localité, ce n’est pas de disposer d’une école rénovée et équipée. L’entretien est aussi un maillon essentiel. Et c’est à cela que Moussa Magassouba a convié le collectif des enseignants, les sages et le conseil de quartier de Tamaransy. L’entretien et la bonne tenue des infrastructures participant, selon lui, à encourager les donateurs.

Si les efforts de la Fondation sont certes louables, Ousmane Tano Baldé, représentant de la DPE de Boké, plaide néanmoins pour des sacrifices supplémentaires. Tant les défis sont grands. « Quand nous prenons le lycée Filira, il y a un espace qui est disponible, mais les élèves sont entassés à plus de 100 dans une salle de classe. Donc nous voudrions demander humblement à la fonction Wazni de leur venir aide », sollicite le responsable.

En ce qui le concerne, le maire de la commune urbaine de Boké, trouve que la Fondation Wazni, « est en train de prouver à Boké l’accompagnement qu’elle fait surtout dans ce secteur si important qui est celui de l’éducation. Mamadouba Tawel estimant en effet que le « meilleur cadeau que l’on peut faire à Boké, c’est nous aider à ce que les enfants puissent avoir un cadre attrayant pour recevoir une bonne formation ».

Enfin, particulièrement comblé, le préfet de Boké, confie : « cette inauguration me donne une joie de folie. Je remercie les donateurs et je les encourage à faire beaucoup plus encore ».

Balla Yombouno 

Articles Similaires

DECRET : plusieurs cadres limogés pour des faits présumés de corruption

LEDJELY.COM

AFRIQUE DE L’OUEST : à qui le tour ?

LEDJELY.COM

COMPOSITION DU CNT : « Le RPG se retrouve avec 3 ou 4 représentants », s’insurge Bogola Haba

LEDJELY.COM

A Kankan, un candidat recalé dénonce des magouilles dans la composition du CNT

LEDJELY.COM

URGENT : l’armée annonce avoir pris le pouvoir (déclaration)

LEDJELY.COM

CNT : l’ANAD de Cellou Dalein dénonce une « injustice » et une « discrimination »

LEDJELY.COM
Chargement....