Ledjely.com
Accueil » BOKE : les autorités locales mettent en garde contre les protestations récurrentes
A la une Actualités Economie Guinée Mines Politique

BOKE : les autorités locales mettent en garde contre les protestations récurrentes

Dans la région de Boké, les protestataires n’ont voulu donner aucun répit aux nouvelles autorités. Alors que sur place, des femmes et des jeunes avaient déjà manifesté à quelques jours de la chute du régime d’Alpha Condé pour réclamer une meilleure desserte en courant électrique, mais aussi de l’emploi pour les jeunes, les mêmes sont ressortis il y a quelques jours pour faire entendre les mêmes revendications. Et l’ampleur des protestations était telle que les activités minières en ont affectées. D’autant que les manifestations ont eu lieu aussi bien à Kamsar que dans la ville-carrefour de Kolaboui. Mais à en croire notamment le maire et le préfet de Boké, cette tendance à occuper la rue et à perturber les activités ne devrait pas perdurer. En tout cas, c’est une attitude qui n’est pas sans risques, selon eux, aussi bien pour le pays, aujourd’hui plutôt sur le ban de la communauté internationale, que pour la ville et les citoyens de Boké, eux-mêmes. Ils en veulent pour preuve ce que Fria a connu ces dernières années, à la suite, là aussi, d’un mouvement social. Le maire et le préfet l’on dit ce samedi 20 novembre, en marge de la cérémonie de remise des clés de l’école primaire de Tamaransy, rénovée par la Fondation Wazni.

Le maire de la commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara

Mamadouba Tawel Camara, maire de la commune urbaine de Boké, pense qu’il serait plus judicieux d’accompagner les sociétés minières. Une sollicitude qu’il relie en particulier au contexte politique de l’heure, marqué par les premiers pas du CNRD au sommet de l’Etat. « Nous devons continuer à faire comprendre à nos frères guinéens qui travaillent dans ces sociétés minières qu’ils n’ont qu’à se calmer. Parce que la transition ne fait que commencer. (…) Je demande humblement à nos frères et sœurs qui travaillent dans ces sociétés minières de donner un temps pour que nous puissions apprécier ensemble le travail qui se fait dans notre pays ». Mais au-delà de l’état de grâce qu’il invoque pour les nouvelles autorités du pays, le maire met en garde les risques pouvant affecter les populations de Boké elles-mêmes, En effet, si les sociétés ne travaillent pas, demande-t-il, « comment peuvent-elles accompagner nos communautés » ? Certes, admet-il, il est bien possible que les manifestants aient raison sur certains points de leurs revendications, mais « j’estime bien que c’est avec le dialogue que nous pouvons tout régler ». En tout cas, il invite à prendre « l’exemple sur Friguia quand elle a été fermée suite aux différentes revendications ».

Le préfet de Boké, le colonel à la retraite, Fodé Aboubacar Sylla

Le colonel à la retraite Fodé Aboubacar Sylla, préfet de Boké, trouve, lui aussi que les « grèves non fondées », sont quelque de chose de très regrettableD’autant que, dit-il, les arrêts de travail qui peuvent en résulter ont des « conséquences économiques très graves et pour les sociétés et pour la nation guinéenne, car nous sommes dans l’embargo de la CEDEAO et de quelques pays européens ».  En pareille circonstance, les revenus générés par les sociétés minières étant l’unique « ressource d’espoir », il appelle aussi à privilégier la « table de négociation pour trouver une sortie heureuse » et surtout d’éviter à la ville de Boké de faire « deux pas en avant, puis trois pas en arrière ».

Balla Yombouno 

Articles Similaires

AFRIQUE DE L’OUEST : non, nos armées ne sont pas moins responsables !

LEDJELY.COM

GUINEE : Qu’avons-nous fait de notre indépendance ?

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : un fiasco organisationnel au palais du peuple

LEDJELY.COM

Le Fonds El Hadj Alpha Mamadou Diallo Lélouma souhaite répondre à la « demande d’histoire » de la jeunesse

LEDJELY.COM

SAMEDI D’ASSAINISSEMENT : l’Association professionnelle des banques contribue à l’opération de salubrité publique

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : le capitaine Ibrahima Traoré a-t-il trop tôt crié victoire ?

LEDJELY.COM
Chargement....