Ledjely.com
Accueil » L’ICP de Mamadou Sylla suspend sa participation au processus de désignation des représentants des partis politiques du CNT
A la une Actualités Guinée Politique

L’ICP de Mamadou Sylla suspend sa participation au processus de désignation des représentants des partis politiques du CNT

Le rêve de voir les partis politiques guinéens s’entendre autour de l’essentiel était sans doute trop beau pour être vrai. En tout cas, l’Inter-coalition politique (ICP) dirigée par Mamadou Sylla, le leader de l’UDG, suspend sa participation au processus qui devait non seulement aider à identifier les 15 représentants des politiques au CNT, mais au-delà, faire émerger une plateforme politique unitaire. L’annonce a été faite ce samedi 20 novembre 2021 au domicile du président de l’UDG, à Dixinn, par Dr Makalé Traoré, présidente du PACT.

C’est « avec regret » que la porte-parole de circonstance de l’inter-coalition politique dit avoir constaté, « plusieurs manquements dans l’organisation et le déroulé de la rencontre des leaders des coalitions politiques le jeudi dernier, relative à l’harmonisation des actions au sein de la classe politique ». Manquements qu’elle n’a pas détaillés, mais qui constituent le premier motif de la suspension.

L’autre motif de la colère de l’ICP étant le choix porté (par qui ?) sur Dr. Ousmane Doré, leader du MND, comme médiateur du processus d’unification des formations politiques. « Pour rendre possible cette première rencontre, Dr Ousmane Doré ne saurait être un médiateur dans la mesure où il ne peut être juge et partie. », déclare encore Dr. Makalé Traoré, en effet. Qui dénonce dans la foulée, le « non-respect des clauses arrêtées et citées plus haut[i] ». En conséquence, annonce-t-elle : « L’ICP décide de suspendre sa participation à toutes activités futures issues de ladite réunion tant que la garantie des préalables ne sera pas assurée dorénavant »

Aliou Nasterlin

  • [i] Que la rencontre soit tenue à huis clos sans aucune communication jusqu’à la fin des négociations pour la réussite de l’initiative ;
  • Que chaque coalition politique soit représentée par deux (2) responsables ;
  • Que Monsieur Facély II Mara préside et facilite la séance ;
  • Que la rencontre porte sur le rapprochement des positions après l’incident du 11 novembre 2021 au siège de l’ICP préalablement à l’organisation des réunions tournantes dans le but d’une démarche commune quant à la répartition des 15 sièges mais également le rassemblement de la classe politique pour une contribution efficace au processus de la transition.

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....