Ledjely.com
Accueil » La problématique du « loyer cher » est un « sujet beaucoup plus compliqué », selon Ousmane Gaoual
A la une Actualités Guinée Société

La problématique du « loyer cher » est un « sujet beaucoup plus compliqué », selon Ousmane Gaoual

S’il y un sujet qui préoccupe tant les Guinéens, c’est bien la question liée au logement. Le loyer devant chaque jour plus cher, beaucoup de citoyens en sont à se demander s’ils auront toujours un toit sous lequel s’abriter. Interrogé à ce sujet ce vendredi par nos confrères d’Espace FM, le nouveau ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, admet la complexité du débat sur la question. Si d’une part, les appels à la réglementation du secteur locatif que lancent très souvent les citoyens, sont légitimes, d’une part, il y a que de l’autre, à en croire, cette réglementation n’est pas toujours évidente au stade actuel, dit Ousmane Gaoual Diallo. Ce qui amène logiquement le nouveau ministre à admettre qu’on n’a actuellement une solution toute faite. Il va falloir y réfléchir…dit-il.

« Pour le loyer élevé, c’est un sujet beaucoup plus compliqué », reconnait Ousmane Gaoual Diallo. C’est d’autant plus compliqué que c’est maintenant qu’il « faut réfléchir aux normes ». Très souvent, les citoyens réclament que les loyers soient plafonnés. Sauf que, selon Ousmane Gaoual Diallo, pour faire cela, l’Etat doit au préalable s’assurer de « contrôler le prix des matériels qui entrent dans la construction ». « Sinon, il sera difficile de fixer des barèmes”, insiste-t-il.

Pour l’heure, le seul outil dont l’Etat pourrait user pour essayer contrôler relativement les prix des bâtiments, c’est la fiscalité. « Nous pouvons par la fiscalité ou par les aménagements inciter les propriétaires de ces appartements à les louer à des   prix plus raisonnables », dit le ministre. Ou à l’inverse, poursuit-il : « On peut aussi être plus sévère en fiscalité sur les appartements vides. Cela pourrait  forcer les propriétaires à mettre leurs  appartements en location ».

L’autre option sur la table, c’est ce sont les logements sociaux dont le colonel Doumbouya devrait remettre prochainement les premières clés. “Nous allons nous engager sur la construction  de maisons en quantité limitée, mais réaliste, qui tiendra compte de la capacité  de notre budget  national », promet Ousmane Gaoual. Qui, se montrant plus précis, conclut : « Dans les 15 prochains mois, le président de la transition remettra les premières clés des maisons sociales dans notre pays”.

Asmaou Sow

Articles Similaires

FNDC et Cie : quand le souci de l’intérêt collectif semble conduire les actes de quelques-uns

LEDJELY.COM

« Nous avons l’impression que les agents qui agissent sur le terrain avaient cette liberté d’utiliser les armes à feu », déplore Alseny Sall de l’OGDH

LEDJELY.COM

URGENT : Me Ismaël Konaté présente ses excuses au barreau de Guinée

LEDJELY.COM

MINES : Yakhouba Kourouma donne les contours du prix de référence pour la vente de la bauxite en Guinée

LEDJELY.COM

JUSTICE : Charles Wright ordonne des poursuites contre l’ancien ministre Moussa Sampil

LEDJELY.COM

« Ils m’ont dit que ce sont des militaires du Bataillon de la sécurité présidentielle qui ont tué mon fils »

LEDJELY.COM
Chargement....