Ledjely.com
Accueil » Entrepreneuriat Local : Mamadou Aliou Bah, PDG de SOTRAC PLUS, un modèle de réussite en sécurité ferroviaire
Actualités Publireportage

Entrepreneuriat Local : Mamadou Aliou Bah, PDG de SOTRAC PLUS, un modèle de réussite en sécurité ferroviaire

Le jeune Mamadou Aliou Bah connu sous le nom de Aliou Bah Conte dans la région de Boké, président directeur général (PDG) de la société SOTRAC PLUS engagée dans l’entretien et la sécurité ferroviaire dans la Région administrative de Boké, se forge l’image d’une entreprise locale professionnelle.

Puisqu’il s’agit d’Aliou Bah Conté. Tout est parti pour la société Sotrac Plus qui fait parler d’elle dans le secteur extractif depuis le temps du visionnaire Kémoko Touré dont le professionnalisme a permis à la tête de la direction générale de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) de se faire une place au soleil sous les régimes précédents.

C’est dans cette dynamique que le jeune Mamadou Aliou Bah connu à kamsar sous l’appellation de Monsieur Aliou Bah Conté s’est frayé un couloir de prospérité plein d’un Carnet d’adresses vers les entreprises minières et groupements d’appui aux activités connexes de la compagnie des bauxites.

Une façon de permettre aux communautés riveraines du projet de la CBG de s’inscrire dans la logique du contenu local pour mieux satisfaire les exigences du développement local de la préfecture de Boké.

 C’est à la suite de ces nombreux sacrifices que les toutes petites entreprises (TPE) ont été mises en place pour le bien de l’ensemble des composantes riveraines du projet de la CBG.

Ce plan de développement créé par M. Kémoko Touré a permis à beaucoup de groupements d’intérêt économique (GIE) de se prendre en charge et éventuellement, faire face à la problématique de l’emploi de la main d’oeuvre locale en souffrance depuis des lustres.

C’est dans cette optique que la société Sotrac Plus fut créée en 2011 avec objectif principal de promouvoir la politique de sécurisation des installations des entreprises minières entre autres le chemin de fer et autres sites d’exploitation des sociétés en phase d’installation et celles en activité.

Pour une question d’efficacité et de réponses rapides et efficaces, le PDG a envisagé l’implantation du siège de son entreprise dans la sous-préfecture de Kamsar.

Aujourd’hui, Sotrac Plus prend une part active dans la sécurisation du chemin de fer de la compagnie des Bauxite de Guinée (CBG).

Cette autre stratégie a facilité l’employabilité des fils des zones riveraines du chemin de fer.

Toute chose qui permet d’éviter et de minimiser les accidents mortels à répétition dans la cité portuaire et tout au long du chemin de fer.

Cette politique du numéro un de la Sotrac Plus prouve à suffisance que la notion du contenu local est une réalité.

A preuve, l’emploi des fils du terroir favorise le développement des localités et y crée l’enrichissement local.

C’est pourquoi, nous pouvons dire sans risque de nous tromper que, la coopération entre la CBG et la SOTRAC PLUS d’Aliou Bah Conté est un bel exemple à suivre pour éviter les remous sociaux dans le secteur extractif.

En outre, cette coopération gagnant-gagnant va considérablement baisser les manifestations de rue et la perturbation des activités le long des sites miniers.

A cause de ses nombreuses années d’expertise et d’expériences dans le domaine, Aliou Bah Conté a été sollicité pour entretenir et sécuriser le chemin de fer du Consortium SMB-Winning sur une distance de 135 km partant de Dapilon (Boké) pour Santou et Houda (Télimélé).

Ils sont d’ailleurs nombreux les Guinéens à encourager et soutenir l’entrepreneuriat local qui, d’après eux, commence à produire des résultats probants, facteurs d’une cohabitation pacifique entre les sociétés minières et les communautés riveraines.

Articles Similaires

FNDC et Cie : quand le souci de l’intérêt collectif semble conduire les actes de quelques-uns

LEDJELY.COM

URGENT : Me Ismaël Konaté présente ses excuses au barreau de Guinée

LEDJELY.COM

MINES : Yakhouba Kourouma donne les contours du prix de référence pour la vente de la bauxite en Guinée

LEDJELY.COM

JUSTICE : Charles Wright ordonne des poursuites contre l’ancien ministre Moussa Sampil

LEDJELY.COM

« Ils m’ont dit que ce sont des militaires du Bataillon de la sécurité présidentielle qui ont tué mon fils »

LEDJELY.COM

Le responsable de la communication du FNDC réagit à la journée de manifestation à l’appel du mouvement

LEDJELY.COM
Chargement....