Ledjely.com
Accueil » Kankan/ projet Coton : les travailleurs exigent le paiement immédiat de deux mois d’arriérés de salaire
Actualités Société

Kankan/ projet Coton : les travailleurs exigent le paiement immédiat de deux mois d’arriérés de salaire

Les producteurs et travailleurs du projet coton  traversent des moments difficiles. Ils ne sont pas payés depuis plus de deux mois selon le syndicat. Les employés dénoncent le laxisme de la direction qui ne ferait rien auprès de la hiérarchie pour les soulager.

Ils sont plus d’une trentaine de travailleurs à être confrontés à ce problème. Depuis déjà quatre jours, ils souhaitent se faire entendre mais restent visiblement partagés entre hésitations et peur du licenciement. « Nous sommes à deux mois sans salaire et nous avons des difficultés à joindre les deux bouts. Ce n’est pas le seul souci que nous avons, on nous a parachuté des cadres à la tête du projet par copinage et c’est l’œuvre de l’ancienne ministre de l’agriculture. Notre directeur financier est à Conakry depuis huit mois et il reste couché pour donner les ordres, le chef du projet adjoint n’est pas non plus ici, il est directeur préfectoral de l’agriculture de Siguiri. Ils passent tous les deux plus de temps ailleurs qu’ici », explique un employé sous anonymat.

Un autre travailleur dénonce : « le syndicat qui devrait nous défendre ne le fait pas. D’ailleurs, ils sont les complices de la direction et nous ne voulons plus d’eux. Ils sont inefficaces et n’ont aucune initiative pour le projet ».

Réagissant aux propos des travailleurs, l’un des mis en cause parle plutôt de retard dans le financement des activités du projet. « Depuis la relance du projet en 2011, le financement est à 100% assuré par l’État à travers le BND et c’est cette subvention qui ne vient jamais à temps. Aujourd’hui, il y a des producteurs qui n’ont pas encore reçu l’entièreté de leurs montants de la campagne 2020- 2021, bientôt la campagne de 2021- 2022, mais on a rien. Ce n’est qu’à la fin du mois d’août que le président déchu a déboursé 6 milliards pour l’achat et le transport du coton grain de 2021 vers Conakry et c’est ce que nous faisons actuellement, sinon le reste, il n y a rien dans nos caisses », soutient Abdoulaye Magassouba, directeur général adjoint du projet.

Après donc ceux de la SOGUIPAH en région forestière, voici donc un autre problème auquel le nouveau patron de l’agriculture devra faire face afin d’éviter les troubles dans ce secteur très important de l’économie guinéenne.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com

Articles Similaires

Après leur manifestation, plusieurs étudiants de l’université Gamal arrêtés par la police

LEDJELY.COM

Des acteurs de la société civile émettent des doutes sur le retour d’Alpha Condé

Ledjely.com

UNIVERSITÉ GAMAL ABDEL NASSER DE CONAKRY : une manifestation pacifique des étudiants tourne au vinaigre

LEDJELY.COM

ZIMBABWE vs GUINEE : qu’est-ce qui n’a pas marché ?

LEDJELY.COM

CREATION DE LA CRIEF : le RPG « n’y voit aucun obstacle »

LEDJELY.COM

« Dr Ousmane Kaba est le cerveau de l’éclatement du CPP », estime un proche de Cellou Dalein Diallo

LEDJELY.COM
Chargement....