Ledjely.com
Accueil » OSH-GUINÉE clôture son Projet d’appui à la scolarisation et au maintien des jeunes filles handicapées à l’école
ActualitésEducationGuinéeSociété

OSH-GUINÉE clôture son Projet d’appui à la scolarisation et au maintien des jeunes filles handicapées à l’école

Après 11 mois d’exécution, le Projet d’appui à la scolarisation et aux maintiens des jeunes filles handicapées à l’école prend fin. L‘atelier de clôture et de capitalisation du projet, initié par l’Organisation des secours aux handicapés de Guinée (OSH-GUINÉE), s’est achevé ce mardi 21 décembre 2021. La cérémonie de clôture s’est déroulée à la direction nationale de l’Action sociale, en présence de plusieurs partenaires techniques et financiers, ainsi que de la représentante de la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.

Selon Massoud Barry, la présidente de l’Organisation des secours aux handicapés de Guinée (OSH-GUINÉE), ce projet qui avait pour objectif d’améliorer le standard en matière d’éducation de base, a contribué à la formation de 20 enseignants, notamment sur le comportement à avoir face aux élèves handicapées, et a permis à 50 jeunes filles handicapées de bénéficier d’une assistance, notamment dans le cadre des fournitures scolaires et des matériels d’immobilité. « On a vu qu’il y a 70% des personnes handicapées qui n’ont jamais fréquenté l’école, d’où l’importance de ce projet. C’est vraiment [de] réduire la mendicité parce que si les enfants ne partent pas à l’école, on va les retrouver dans les rues en train de mendier. Il faut que ces enfants arrivent à jouir de leur droit à l’éducation », a insisté l’activiste.

Après celle de la scolarisation des filles vivant avec handicap, Massoud Barry décline une autre difficulté que le projet a rencontré au cours de son exécution. « C’est le maintien de ces enfants en classe qui pose toujours problème. Je demande aux parents de faciliter la tâche aux structures qui sont en train de se battre pour que ces filles aillent à l’école », a lancé la présidente de OSH-GUINÉE.

Venue représenter à cette cérémonie la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Hadja Aïssatou Barry, la cheffe de cabinet du département, était porteuse d’un message de sa patronne. « Elle m’a mandaté pour que je vienne exprimer sa disponibilité à accompagner cette couche pour que ces personnes aient accès aux infrastructures et surtout à l’école, parce que c’est l’un des facteurs qui freinent leur étude », a-t-elle déclaré.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM

Foniké Menguè et Billo Bah : Amnesty International appelle à leur libération « immédiate »

LEDJELY.COM
Chargement....