Ledjely.com
Accueil » Accusé par ‘‘King Alasco’’ d’exploitation : la structure ‘‘Meurs Libre Prod’’ se défend
A la une Actualités Culture

Accusé par ‘‘King Alasco’’ d’exploitation : la structure ‘‘Meurs Libre Prod’’ se défend

Depuis quelques temps, le rappeur ‘‘King Alasco’’ est en désaccord avec le label ‘‘Meurs Libre Prod’’ dirigé par les frères M’Baye (Moussa et Ablaye ndlr) du groupe Degg-J-Force 3. En effet, dans une récente sortie médiatique, le concepteur du titre ‘‘Kobolé’’ accuse sa maison de production d’exploitation. Une brouille suivie d’une rupture brusque de contrat. Pour se défendre, la structure ‘‘Meurs Libre Prod’’ a animé une conférence de presse ce lundi 27 décembre 2021, pour donner sa version des faits.

« MLP ne m’a donné que 25 millions GNF après la sortie de mon album en février dernier. Je n’avais pas de contrat avec MLP, c’est à l’approche de la sortie de mon album le 14 février dernier que la structure m’a fait signer, parce qu’elle a vu l’ampleur de l’événement. Ils ont [les frères M’Baye] profité de ce moment pour me faire signer avec des menaces à l’appui. Skandal ( Ablaye M’Baye) se permet d’acheter une voiture de 100 millions qu’il me présente avec fierté alors que moi son artiste, je n’ai même pas un bon appartement où rester (…) » s’est confié ‘‘King Alasco’’ auprès de certains médias.

Et dans sa réplique à l’artiste, la structure MLP s’y prend avec une certaine ironie : « il n’est écrit nulle part dans le contrat de production ou de management, que nous devons prendre en charge Alasko ou que nous devons l’héberger ». A son tour, elle reproche King Alasco d’avoir violé le contrat d’exclusivité qui le liait à elle. Pour ce qui est précisément des 25 millions, Ablaye M’Baye indique ceci : « Les 25 millions qu’il a évoqués sont ses redevances sur l’album comme cela été mentionné dans le contrat. Tout ce qui a été mentionné dans le contrat avec King Alasko a été respecté. La preuve est que lui-même a dit avoir reçu son argent. Pour ce qui de ses finances, il doit s’organiser lui-même et construire au lieu de blâmer les autres (…) » .

A rappeler que les frères M’Baye [les labels MLP et Urban connexion] viennent de mettre un terme à un troisième contrat musical après ceux qui les liaient aux groupes Insctinct Killers et Banlieuz’art.

IKB

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....