Ledjely.com
Accueil » ACCIDENT DE N’ZÉRÉKORÉ : une femme en grossesse et un bébé parmi les victimes
A la uneActualitésGuinéeGuinée ForestièreSociété

ACCIDENT DE N’ZÉRÉKORÉ : une femme en grossesse et un bébé parmi les victimes

Comme nous le disions dans notre précédente dépêche, le bilan de l’accident survenu tard dans la soirée d’hier à N’zérékoré était provisoire. En effet, de 7, on en est désormais à 8 morts. Parmi lesquels une femme enceinte et un bébé d’environ un an. Bilan auquel s’ajoute une trentaine de blessés.

C’est à l’hôpital régional de N’zérékoré que les morts et les blessés ont été admis. « Il y a eu deux accidents de la circulation hier jeudi en provenance de Gueckédou et de Boola. Des deux, il y a eu 37 blessés dont 3 résultant de l’accident survenu sur la route de Guéckédou. Il y a eu 6 dépôts de corps en provenance de l’accident de Boola parmi lesquels ceux de 4 femmes dont une enceinte. Au nombre de ces corps, on a également un bébé d’un an environ de sexe féminin et un homme », a précisé Dr. Oularé Karifa au correspondant de Ledjely.com qui s’y est rendu dans la matinée de ce vendredi.

Quant à lui, le directeur général de l’hôpital régional de N’zérékoré relève que « tous les cas de décès qui ont été reçus à l’hôpital n’étaient que des dépôts corps.  C’est à dire que la mort a eu lieu sur le terrain ». Et parmi les blessés dans les locaux de l’hôpital, le directeur Kaba Keïta dit avoir relevé des « cas de traumatisme crânien avec perte de connaissance et il y a beaucoup de cas de polyblessés, poly fracturés ». Dans la foulée, il assure que lui et ses équipes font du mieux qu’ils peuvent pour éviter de nouveaux décès.

Venu au chevet des blessés, le préfet de N’zérékoré a d’abord présenté ses condoléances aux familles épeurées. « Je présente au nom des autorités régionales, préfectorales, communales et du gouvernement, les condoléances les plus sincères aux familles des victimes et nous souhaitons prompt rétablissement aux blessés. Je remercie le personnel soignant pour le boulot abattu depuis hier nuit jusque maintenant », a déclaré le colonel Séoul Keita.

Quoique sous le choc et en proie à une forte émotion, le préfet est revenu sur les causes de cet accident. « Il y a eu une surcharge et un excès de vitesse. Selon nos premières informations, le véhicule qui s’est renversé venait de Kankan. Arrivé à Boola, il a cassé le prix. Alors que les autres chauffeurs prenaient les passagers à 30 000 GNF, lui a subitement décidé de ramener le transport à 20 000 GNF. Conséquence, les gens se sont rués vers son véhicule. Et malheureusement, nous en avons là les conséquences dramatiques ».

Mettant l’occasion à profit, le préfet a d’ailleurs lancé un appel en direction des agents de la sécurité routière et du syndicat en vue d’un renforcement du contrôle pour lutter contre le transport mixte passagers-bagages.

Enfin, le colonel Séoul Keita qui a sillonné toutes les salles d’hospitalisation et a constaté Une insuffisance de places, a plaidé pour une extension de ce centre hospitalier.

Il faut noter que deux corps avaient été récupérés par les familles à Gouécké. Ce qui porte le bilan de 8 morts.

Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Articles Similaires

Avocats de Pivi et conseils de Toumba ne se font aucun cadeau

LEDJELY.COM

INTERNET DANS LES UNIVERSITES : les étudiants partagés entre espoir et scepticisme

LEDJELY.COM

FAIT-DIVERS : Un ‘’feu mystérieux’’ aux trousses d’une concession familiale aux Km36

LEDJELY.COM

DÉVELOPPEMENt : un Branding national pour mieux vendre la destination Guinée !

LEDJELY.COM

VIH/SIDA : où en est-on en Guinée ?

LEDJELY.COM

KIPE : les étudiants de l’ENPT étaient dans la rue…

LEDJELY.COM
Chargement....