Ledjely.com
Accueil » EDUCATION : vers le recrutement de 8000 enseignants
ActualitésEducationGuinée

EDUCATION : vers le recrutement de 8000 enseignants

Après la mise à la retraite de 6300 fonctionnaires – dont 817 enseignants – via un communiqué publié le 23 novembre dernier par les nouvelles autorités, le ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, est dans l’obligation de recruter de nouveaux encadreurs. D’autant que le déficit d’enseignants était déjà établi bien avant cette dernière décision. Et le ministère s’attèle à ce processus, en collaboration avec les partenaires sociaux que sont les syndicats.  

Les besoins cumulés sont estimés à 8 000 enseignants. « Nous avons un besoin dans toutes les écoles. D’ailleurs, dans certaines écoles reculées du pays, ce sont des contractuels pris en charge par les communautés qui officient. Donc, aujourd’hui nous voulons que les contractuels qui doivent être recruté couvrent toute l’étendue du territoire national. C’est pourquoi il y’a un besoin de 8000 enseignants », a confié hier jeudi à un reporter de Ledjely.com, Mohamed Ansa Diawara, porte-parole du MEPU-A.

Le mouvement syndical est impliqué dans le processus. C’est du moins ce que confie Aboubacar Soumah, secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) : « Les organisations syndicales notamment le SLECG et le SNE sont fortement impliquées. Il y a déjà une mission au département qui travaille avec la directrice des ressources humaines (DRH) a laquelle appartiennent ces organisations syndicales. Nous avons désigné certains de nos camarades qui nous représentent au sein de la mission ».

S’adressant aux DCE et DPE, Aboubacar Soumah sollicite que la gestion de ce processus de recrutement prenne en compte l’intérêt des enfants actuellement en situation de classe. « Si on doit procéder à l’affectation des nouveaux enseignants, il ne faudrait pas que ceux qui détiennent l’emploi du temps et qui sont en situation de classe maintenant soient déplacés. Car cela va jouer sur la formation des enfants ». En gros, le responsable syndical sollicite que les nouveaux enseignants soient affectés vers les établissements en manque d’encadreurs, de manière à éviter la perturbation des dans les classes en situation de cours.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....