Ledjely.com
Accueil » RENCONTRE ENTRE LE CNRD ET LA CLASSE POLITIQUE : les précisions d’Aliou Condé de l’UFDG…
A la une Actualités Guinée Politique

RENCONTRE ENTRE LE CNRD ET LA CLASSE POLITIQUE : les précisions d’Aliou Condé de l’UFDG…

Alors qu’il était l’un des invités à la rencontre entre le colonel Mamadi Doumbouya et la classe politique, ce samedi 15 janvier 2022 au palais Mohamed V, Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est fait représenter par Aliou Condé. Quelques temps après cette rencontre, Ledjely.com a contacté par téléphone le secrétaire général de l’UFDG pour comprendre les raisons de l’absence de Cellou Dalein Diallo et recueillir son point de vue sur cette rencontre à laquelle il a pris part.

Sur l’absence du leader de l’UFDG à cette rencontre à l’invitation du président de la transition, Aliou Condé a expliqué Cellou Dalein Diallo est actuellement à l’étranger. « D’habitude, c’est lui qui rend public son agenda. S’il ne le fait pas cette-fois ci, ce n’est pas à moi de le faire », a-t-il précisé.

En ce qui concerne l’objet de cette rencontre entre le président du CNRD et les leaders politiques, le secrétaire général de l’UFDG a estimé qu’il y a rien de nouveau : « les discours politiques habituels ». La seule nouveauté, a-t-il souligné, c’est le fait que le colonel Mamadi Doumbouya a promis « qu’il va nous rendre le dossier du CNT et qu’on doit envoyer au gouvernement la liste des 15 représentants de la classe dans les meilleurs délais ».

Au nom de l’ANAD — l’alliance qui a soutenu la candidature de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle d’octobre 2020 — qu’il a représentée à cette rencontre, Aliou Condé a également fait des « propositions qui ne sont pas nouvelles à l’endroit du CNRD », notamment la mise en place d’un cadre de concertation permanent qui permettra au CNRD d’échanger avec la classe politique sur les cadres législatifs et réglementaires, à savoir la Constitution, le Code électoral, l’organe de gestion des élections, le chronogramme, etc. « Et si on discute tous ensemble de tout ça, ça permettra au CNT de faire des lois qui vont être consensuelles et qui permettront d’éviter toute crise par la suite. C’est ce que l’ANAD a demandé », a-t-il confié, avant de faire remarquer qu’il n’y a pas eu « de réponses [à ces propositions] dans le discours du président » de la transition.

L’autre point sur lequel le secrétaire général de l’UFDG dit avoir abordé avec le colonel Mamadi Doumbouya, ce sont les résultats des actions du CNRD depuis sa prise du pouvoir le 05 septembre dernier. « On a reconnu dans un premier temps qu’il y a eu beaucoup d’efforts, notamment par rapport aux premières recommandations qui étaient consignées dans le rapport que nous leur avons déposé : la lutte contre la corruption, le problème de la réconciliation, le problème de l’indépendance de la justice… Dans tout ce qu’on avait décrit, on remarque qu’il y a eu des efforts dans ce sens. Donc, on les a félicités et encouragés de continuer dans ce sens », a-t-il annoncé.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....