Ledjely.com
Accueil » KANKAN : un responsable des enseignants contractuels se dit inquiet de leur sort
A la une Actualités Education Haute-Guinée

KANKAN : un responsable des enseignants contractuels se dit inquiet de leur sort

Quelques jours après la publication officielle des mutations des enseignants contractuels à travers le pays, le ministère de l’Enseignement pré- universitaire et de l’Alphabétisation a fait un rétropédalage en demandant aux concernés de rester statiques là où ils se trouvent. Un fait qui inquiète le vice-coordinateur régional des enseignants contractuels de la région de la Haute-Guinée.

Après plusieurs années en qualité de professeurs chargés de cours dans de nombreuses écoles guinéennes comme contractuels auprès de l’Etat, beaucoup de ces jeunes enseignants pensaient avoir atteint leur objectif qui est d’intégrer la fonction publique après la publication des mutations la semaine dernière. Mais hélas, l’échéance a été encore repoussée par les responsables du département en charge de l’éducation.

Interrogé par le correspondant du Djely en Haute-Guinée, Moro I Diakité se dit peiné par cette décision de l’équipe de Guillaume Hawing. « Il y a une situation qui nous préoccupe actuellement. On a beaucoup de nos amis qui avaient déjà rejoint leurs zones d’affectation et hier nous avons été surpris d’apprendre à travers le Syndicat national de l’éducation que ces mutations sont annulées. Ça crée beaucoup de doutes, des craintes et des suspicions. Il faut que le ministère prenne à bras le corps sa communication », a conseillé le jeune enseignant.

Selon lui, sur plus de 2 000 contractuels recensés, seule une centaine d’omissions avait été enregistrée dans la région. « La situation de ces derniers se trouve actuellement dans les différentes directions préfectorales de l’éducation de la Haute-Guinée », a-t-il ajouté.

Pour rappel, les responsables de l’enseignement pré- universitaire avaient demandé aux autorités décentralisées de l’éducation de faire l’ensemble des situations des cas d’omissions et de remonter les listes au niveau national pour réintégrer les concernés.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....