Ledjely.com
Accueil » Après la polémique au sein du CPP, Sidya Touré et cie créent une nouvelle plateforme politique, le FPP
A la une Actualités Guinée Politique

Après la polémique au sein du CPP, Sidya Touré et cie créent une nouvelle plateforme politique, le FPP

Au lendemain de l’annonce de la désignation de Cellou Dalein Diallo comme porte parole du Collectif des partis politiques (CPP), une nouvelle plateforme vient d’émerger au sein de la classe politique guinéenne. En effet, l’autre frange des coalitions et partis politiques n’étant pas d’accord avec le choix du président de l’UFDG comme porte parole du CPP, s’est réunie ce mardi 18 janvier au siège de l’UFR pour créer cette nouvelle plateforme des partis politiques, appelé Forum des partis politiques (FPP), composé de la section politique du FNDC, de la CPR, de la COPEG, de la coalition CPA, de l’AD, de la coalition APAD, de la coalition COPAM et de la coalition DGE.

Selon Sidya Touré, l’objectif de cette nouvelle plateforme est de réfléchir sur les thématiques déjà connues et qui sont en lien avec la transition. Le FPP retournera voir le CPP pour évaluer les points de vue en communs « une fois qu’on aura fini notre propre rapport » avant de déposer le document chez le président de la transition, a annoncé le président de l’UFR. « Parce que, a-t-il souligné, d’une manière ou d’une autre, on va se retrouver puisque les thèmes sont les mêmes ».

Aliou Bah du parti MODEL, également membre de cette nouvelle plateforme, a assuré que cette nouvelle démarche ne signifie nullement une division au sein de la classe politique face aux autorités de la transition. D’après lui, elle est plutôt un moyen d’éviter des sujets à polémique autour « des méthodes et des démarches qui peuvent être plus ou moins différentes », puisque la question sur le choix du porte-parole avait, selon lui, freiné la bonne démarche entamée par les partis politiques au sein du CPP. « La classe politique ne peut pas avoir quelqu’un qui porte sa voix. Ça ne fait pas crédible à partir du moment où ce ne sont pas des alliances politiques ou électorales qui se sont constituées, nous avons pensé qu’une organisation ou sous forme de forum où les uns et les autres vont se réunir pour discuter des questions ponctuelles, faire des restitutions, de comptes rendus de presse. Cette façon devait nous permettre d’éviter que les clivages ou d’autres problèmes de considérations subjectifs puissent venir et freiner la bonne marche des travaux qui ont été entamés jusque-là », a justifié le leader du MODEL.

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : avec le procès, naît l’espoir

LEDJELY.COM

JUSTICE : Dadis Camara, Claude Pivi, Moussa Tiegboro,… à la barre

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le tribunal inauguré

LEDJELY.COM

GUINEE : l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009 doit répondre aux attentes des victimes

LEDJELY.COM

La défense de Dadis demeure confiant, malgré l’incarcération de l’ancien patron de la junte

LEDJELY.COM

UNICEF Guinée lance un appel à sollicitation pour la fourniture de photos professionnelles de qualité

LEDJELY.COM
Chargement....